Bonifacio : Pourquoi y aller et pourquoi il faut en repartir!

Bonifacio, on la voit sublimée dans de nombreux reportages Tv. Les photos sur le sujet ne manquent pas. Les récits de voyageurs nous vendent sans cesse du rêve et ce n’est pas anodin, c’est tout simplement merveilleux. Immanquable coup de coeur de l’île de beauté, elles sont nombreuses les raisons de passer deux ou trois jours à Bonifacio. Plus longtemps c’est trop pour les petites bourses (Attention messieurs, on parle du portefeuille n’est ce pas 🙂   Aller hop, on vous dit tout.

Bonifacio 01

C’est tout d’abord une ville qui frappe par son originalité. Atypique, elle est une ville portuaire chargée d’histoire. Contrainte de se protéger de nombreux belligérants, Bonifacio se dévoile fortifiée, se donnant l’air d’une citée infranchissable puis, une fois ses remparts franchis, son coeur historique s’offre dans son écrin de romantisme architectural. Flâner dans ses ruelles pour s’imprégner de son ambiance particulière est déjà un voyage en soi.

Bonifacio 02

Immanquable aussi, Les escaliers du Roi d’Aragon. ils descendent à pic à flan de falaise pour rejoindre un chemin creusé dans la roche à fleur d’eau. C’est à couper le souffle (dans les deux sens du terme). Selon la légende, c’est le roi Aragon, Alphonse V le magnanime, qui aurait fait construire cet ouvrage en une nuit lors du siège de Bonifacio de 1420. A 2,5 euros par personne, il faut se payer ce luxe, non ?! Attention tout de même, c’est du sport: 189 marches selon une inclinaison à 45°!! Faut pas mener tes grands parents si tu ne leur as pas fait faire deux ou trois séances d’aquabiking avant (c’est à la mode l’aquabiking 😉

Bonifacio roi d'aragon

Comment aborder Bonifacio sans évoquer ses majestueuses falaises. Impressionnantes, vertigineuses (On sait de quoi on parle, Tony a le  vertige, c’est une flipette du vide 🙂  et tout à la fois accessibles en bateau, depuis la ville ou sur les sentiers du littoral, vous serez sans aucun doute fascinés par ces oeuvres du temps (tout comme ma grand mère me fascine 😉 qui ne manqueront pas de vous ramener à votre plus authentique humilité. C’est ce que ça nous a fait lorsqu’on s’est trouvés face aux falaises depuis le sentier du littoral. Impressionnant!

Bonifacio 03

Et si Bonifacio rend humble, elle se doit de l’être aussi. La citée est victime de son succès et c’est pour cette raison qu’il ne faut pas y séjourner trop longtemps, surtout si votre budget n’est pas extensible. On en revient à l’histoire des bourses, tu comprends mieux maintenant. T’es pas faché ? Tu ne trouveras pas de parking gratuit dans et aux abords de la ville. Tout est payant et les prix sont affolants. Un petit creux? Compte 6 ou 7 euros pour un panini. Les innombrables restos proposent bien souvent des menus relativement chers (entre 20 et 30 euros) pour la qualité de la nourriture proposée. Bref, prépare toi à devenir un portefeuille ambulant (nous on n’était pas prêts) ou alors fuie (c’est l’option qu’on a choisi).

Mais pas trop loin! Aller, pour toi et rien que pour toi, on te propose une solution: le Golfe de Santa Manza! A quelques kilomètres vers l’est de Bonifacio, tu y trouveras des petits restos accessibles et accueillants où l’on te servira, en terrasse vue mer, une nourriture traditionnelle de qualité. Depuis le golfe des pêcheurs, tu pourras aussi admirer d’immenses falaises rocheuses qui forment le socle de l’identité de la citée Bonifacienne.

Baie de Sant'amanza

A toutes fins utiles, si tu as un ami sarde, n’oublie pas de le saluer depuis les hauteurs du village, il te verra sûrement.

166 réponses sur “Bonifacio : Pourquoi y aller et pourquoi il faut en repartir!”

  1. C’est beau !!! Il faut que j’aille traîner en Corse un jour, je comprend ce syndrome du « C’est beau mais il faut vite repartir », tant de villes deviennent si étouffantes malgré leur beauté ! Mais ça me donne envie d’y aller !!!

      1. Oui c’Est tout à fait ça Capri, j’ai pas compris l’intérêt de cette île une fois arrivé la bas … une accumulation de gens autour de cafés hors de prix … et puis … C’est tout ? J’en parle dans ma chronique sur la Côte Amalfitaine

  2. Merveilleux article qui me plonge avec plaisir dans mes souvenirs de cet été, à la découverte de cette belle ville. Tout est dit 😉
    Avez-vous eu la chance de découvrir les belles plages de Spérone (grande et petite) ? J’ai préféré la petite pour ma part, plus calme, moins de monde, plus de plaisir et détente.
    Merci pour ce beau partage 🙂

  3. La Corse c’est vraiment magnifique. Malheureusement je ne suis jamais allée plus au sud qu’Ajaccio. J’espère pouvoir aller à Bonifacio un jour. En attendant tes photos me font voyager et rêver. La couleur verte de la mer est sublime, et puis tu as eu la chance d’avoir une mouette top-modèle qui posait pour toi. Merci de ces moments d’évasion. Amicalement.

  4. Ca a l’air magnifique !La Corse, c’est vraiment dans la TO DO LIST et comme, on est des grands marcheurs et que les montées ça nous fait pas peur (vous verrez ça bientôt), on devrait aimer (et comme Mme adore l’aqua bike :p). Les photos sont vraiment belles, ça donne un peu de soleil dans la grisaille de l’hiver 🙂

  5. Je n’ai jamais été tentée par la Corse, je ne sais pas pourquoi mais ça n’a jamais été dans ma liste des voyages. Un côté « trop proche » ou une vision faussée de ce qu’est cette île. Je ne sais pas trop. Mais depuis quelques temps, je vois beaucoup de choses qui me plaisent, beaucoup de personnes en parler avec passion et enthousiasme. Je pense que je dois me rendre à l’évidence et que ce n’est peut-être pas sur-vendu !
    D’ailleurs le GR20 me fait du pied depuis quelques mois (bon en faire qu’une partie) et je dois bien admettre que cet article sur Bonifacio fait d’autant plus pencher la balance du côté corse !

    1. On comprend. On avait nous aussi une vision plus mitigée de la Corse que ce qu’on entendait. Mais l’avantage c’est que l’ile en offre pour tous les gouts. de la gendre nature au grand luxe. Des larges plages aux petites criques. Des petits restos aux gastro… Et c’est vraiment préservé. Nous aussi on se projette pour la GR… Un jour surement 😉

    1. On n’a pas eu le temps de faire l’Ile Rousse c’est dommage. Par contre on y est allés en début de saison, et ce n’est pas représentatif de la pleine saison. il parait qu’en Aout il y a beaucoup de monde mais il parait aussi que tu peux toujours te trouver un coin paisible surtout vers les piscines naturelles du Cavu. Tu comptes y aller en été?

  6. On comprend. On avait nous aussi une vision plus mitigée de la Corse que ce qu’on entendait. Mais l’avantage c’est que l’ile en offre pour tous les gouts. de la gendre nature au grand luxe. Des larges plages aux petites criques. Des petits restos aux gastro… Et c’est vraiment préservé. Nous aussi on se projette pour la GR… Un jour surement 😉

  7. On n’a pas eu le temps de faire l’Ile Rousse c’est dommage. Par contre on y est allés en début de saison, et ce n’est pas représentatif de la pleine saison. il parait qu’en Aout il y a beaucoup de monde mais il parait aussi que tu peux toujours te trouver un coin paisible surtout vers les piscines naturelles du Cavu. Tu comptes y aller en été?

  8. Oui c’Est tout à fait ça Capri, j’ai pas compris l’intérêt de cette île une fois arrivé la bas … une accumulation de gens autour de cafés hors de prix … et puis … C’est tout ? J’en parle dans ma chronique sur la Côte Amalfitaine

  9. Merci pour votre passage dans ma maison… Cependant une petite remarque, en fait deux : Cité et non citée.
    Ensuite si vous descendez le flanc de la colline ainsi, je comprends que vous vous réceptionniez en flan. hihihi

      1. Pour la recette du flan ? lait, oeufs, sucre. Pour la descente de flanc de colline j’aimais les rouler bouler, enfant. Adulte, désormais les randonnées c’est terminé, plus les rotules d’antan ! 🙁

  10. Merci pour votre passage dans ma maison… Cependant une petite remarque, en fait deux : Cité et non citée.
    Ensuite si vous descendez le flanc de la colline ainsi, je comprends que vous vous réceptionniez en flan. hihihi

      1. Pour la recette du flan ? lait, oeufs, sucre. Pour la descente de flanc de colline j’aimais les rouler bouler, enfant. Adulte, désormais les randonnées c’est terminé, plus les rotules d’antan ! 🙁

  11. Tout nouveau pour moi bien que tout près. Je compte comme toujours sur un heureux hasard… L’avenir pourrait my conduire, qui sait? Merci. Escapade intellectuellement réussie. J’ai gambergé avec votre précision…

  12. Tout nouveau pour moi bien que tout près. Je compte comme toujours sur un heureux hasard… L’avenir pourrait my conduire, qui sait? Merci. Escapade intellectuellement réussie. J’ai gambergé avec votre précision…

  13. Je me souviens du prix du parking automobile à perpète les oies… mais j’ai tellement apprécié la balade en bateau avec vue en contre-plongée des falaises, puis les petites rues, tout cela est un enchantement.
    Question portefeuille, on n’a fait qu’y passer un jour, notre location était ailleurs… dans cette île maintenant aux mains d’un « indépendantiste » qui ignore la Constitution française !

    1. BRAVOOOOO. On va y faire un tour de suite. C’es super sympa pour la nomination. En ce moment on est super débordés alors on ne pourra pas y répondre de suite mais on s’y penchera des qu’on sera un peu plus libre. Merci 🙂

      1. Haha, c’était une façon comme une autre de vous dire que j’aimais bien votre blog. Oui je comprends le débordement, la vie prends teeeelement de temps mine de rien :). Et c’est tant mieux ! ProFfitez bien 😀

  14. Ah Bonifacio, j’avais une dizaine d’années quand j’étais allé en Corse, j’en ai gardé de bons souvenirs mais bon j’étais jeune je ne me rappelle pas très bien… de belles photos en tout cas, ça me donne envie d’y retourner avec mon reflex 🙂 bonne continuation à vous !

    1. Si tu es de 75 alors tu n’es pas vraiment vieux. Soit tu es atteint tres tot d’une maladie neurodegenerative qui affecte la memoire dont on taira le nom tellement elle fait peur soit tu te sens vieux et là c’est dur 😉 Bref on a adoré la Corse, on y retournera aussi c’est sur. Tu t’es mis recemment à la photo?

  15. Ah Bonifacio, j’avais une dizaine d’années quand j’étais allé en Corse, j’en ai gardé de bons souvenirs mais bon j’étais jeune je ne me rappelle pas très bien… de belles photos en tout cas, ça me donne envie d’y retourner avec mon reflex 🙂 bonne continuation à vous !

    1. Si tu es de 75 alors tu n’es pas vraiment vieux. Soit tu es atteint tres tot d’une maladie neurodegenerative qui affecte la memoire dont on taira le nom tellement elle fait peur soit tu te sens vieux et là c’est dur 😉 Bref on a adoré la Corse, on y retournera aussi c’est sur. Tu t’es mis recemment à la photo?

  16. Merci pour ce joli récit ! La Corse fait partie de mes projets de voyage. C’est fou comme on est parfois (inutilement) attiré par les destinations plus lointaines 🙂

  17. Merci pour ce joli récit ! La Corse fait partie de mes projets de voyage. C’est fou comme on est parfois (inutilement) attiré par les destinations plus lointaines 🙂

  18. Ca me rappelle de magnifiques souvenirs les paysages comme les prix c’est vrai. Nous avons fait la Corse du Sud fin août début septembre pour notre part et il y avait encore beaucoup de monde mais si on est un peu aventureux on trouve facilement des petites criques désertes ou des plages à l’affluence restreinte à condition ne pas avoir peur de s’aventurer vers des petits chemins ou petites routes sinueuses (merci la voiture de loc).
    Hâte d’y retourner et effectivement comme j’ai pu le lire moi aussi le Gr 20 me fait du pied.

    Petit aparté : d’une manière générale, merci pour les découvertes dont vous nous faîtes part. Je viens lire l’ensemble des articles sur l’Irlande dont je rêve depuis longtemps. Cela donne bien envie quand même. Merci

    1. De bon matin, un commentaire comme ce lui là nous donne de l’élan… Merci. On partage ton avis pour la Corse du sud. On a cherché des plages peux fréquentées et on les a trouvées sans difficulté. C’est une ile magnifique et préservée. Un bijou. L’Irlande quand tu iras tu ne pourras plus décrocher c’est grandiose aussi tant pour les paysages, le cadre de vie que sa population 🙂

  19. Ca me rappelle de magnifiques souvenirs les paysages comme les prix c’est vrai. Nous avons fait la Corse du Sud fin août début septembre pour notre part et il y avait encore beaucoup de monde mais si on est un peu aventureux on trouve facilement des petites criques désertes ou des plages à l’affluence restreinte à condition ne pas avoir peur de s’aventurer vers des petits chemins ou petites routes sinueuses (merci la voiture de loc).
    Hâte d’y retourner et effectivement comme j’ai pu le lire moi aussi le Gr 20 me fait du pied.

    Petit aparté : d’une manière générale, merci pour les découvertes dont vous nous faîtes part. Je viens lire l’ensemble des articles sur l’Irlande dont je rêve depuis longtemps. Cela donne bien envie quand même. Merci

    1. De bon matin, un commentaire comme ce lui là nous donne de l’élan… Merci. On partage ton avis pour la Corse du sud. On a cherché des plages peux fréquentées et on les a trouvées sans difficulté. C’est une ile magnifique et préservée. Un bijou. L’Irlande quand tu iras tu ne pourras plus décrocher c’est grandiose aussi tant pour les paysages, le cadre de vie que sa population 🙂

  20. Je suis partie deux fois en Corse, et les deux fois je suis allée à Bonifacio. Cette ville a un charme fou ! Pour moi c’est vraiment la ville à ne pas rater, elle est juste magnifique ! J’ai également eu l’occasion d’aller aux îles Lavezzi (au départ de Bonifacio), et c’est tout autant magnifique ! Ton article a fait remonter de beaux et bons souvenirs chez moi, alors merci !

  21. Je suis partie deux fois en Corse, et les deux fois je suis allée à Bonifacio. Cette ville a un charme fou ! Pour moi c’est vraiment la ville à ne pas rater, elle est juste magnifique ! J’ai également eu l’occasion d’aller aux îles Lavezzi (au départ de Bonifacio), et c’est tout autant magnifique ! Ton article a fait remonter de beaux et bons souvenirs chez moi, alors merci !

  22. Petite astuce pour le parking à Bonifacio (pour ceux qui y vont pour la première fois et pour une journée) : prévoir une petite ballade en mer. Personnellement j’ai le mal de mer et j’ai pris sur moi pour le faire et ça en vaut VRAIMENT la peine ! C’est tout simplement magnifique. Le bateau offre une autre vue de Bonifacio et de plus, le parking est compris dans le prix.

  23. Petite astuce pour le parking à Bonifacio (pour ceux qui y vont pour la première fois et pour une journée) : prévoir une petite ballade en mer. Personnellement j’ai le mal de mer et j’ai pris sur moi pour le faire et ça en vaut VRAIMENT la peine ! C’est tout simplement magnifique. Le bateau offre une autre vue de Bonifacio et de plus, le parking est compris dans le prix.

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)