On a testé la Business class avec Air Seychelles

« La Business class c’est comme une cacahuète, quand t’en prends une, tu veux toujours recommencer. »

Vous n’allez pas le croire, mais cette citation est de moi, Tony. Eh oui, suis un poète quand je le veux 😉

Il faut dire que j’ai été inspiré. Pour aller aux Seychelles, on a eu la chance de pouvoir tester l’expérience Business Class avec la compagnie Air Seychelles et on ne peut pas dire qu’on est déçu. On va te dire pourquoi en 10 raisons.

Avant de débuter cet article petit coquin, on veut te dire un p’tit truc… On a un code promo de 15% sur les vols directs Paris-Seychelles. Entre le code HMOMLV2017 sur le site d’Air Seychelles et si tu pars à moindre coût grâce à nous (ou à cause…) dis le nous stp ça nous fera super plaisir. Mais juste dis nous que tu as pris l’avion 😉. Après ton voyage sur place, ne le raconte pas stp ou tu vas nous faire chialer 😉 D’ailleurs, si tu as besoin de conseils pour préparer ton séjour aux Seychelles, file sur notre article petit fumier : https://onmetlesvoiles.com/que-faire-et-voir-aux-seychelles/ Et si tu as besoin d’aide pour utiliser le code promo Air Seychelles tu peux envoyer un mail à [email protected]

Les 10 raisons pour lesquelles on a décidé de devenir riche pour toujours prendre la Business Class d’Air Seychelles 

 1    On a fait un vol direct de Paris à Mahé en seulement 10 heures de vol, en pleine nuit.

Ça, c’est peinard, tu t’envoles à Paris et tu te réveilles au paradis… Euh enfin aux Seychelles. Le concept nous a beaucoup plu et après recherche, un vol direct depuis l’Europe, il nous semble bien que seul Air Seychelles le propose et je ne sais pas toi, mais nous les transferts c’est pas notre truc.

 

2    On était TOTALEMENT allongé

Du coup Adeline a dormi, chose qu’elle n’a jamais réussi à faire dans aucun vol. Si Adeline est heureuse d’avoir pu dormir, le plus content c’est peut-être moi Tony, car, quand madame ne dort pas en avion alors qu’elle est hyper fatiguée, elle devient dépressive. Et qui gère la dépression ? Bibi ! Sans blague, en allant en Nouvelle-Zélande, à mi-chemin, au-dessus du désert de Gobi, j’entends la petit voix d’Adeline qui me dit : « Je crois que je ne suis pas faite pour voyager, je veux rentrer chez moi… ». Vous voyez le tableau ? Alors de tout mon cœur, je dis merci à Air Seychelles et sa business class de l’avoir endormie ;).

3    On était COMPLÈTEMENT bourré

Ah, mais ça, c’est pas de notre faute. On ne nous avait pas dit qu’on te propose du champagne lorsque tu es accueilli dans l’avion puis des cocktails au moment de l’apéro. On est tombé dans un traquenard on vous jure! Et pire que ça, comme on avait accès au lounge, là-bas aussi ils nous ont forcé à boire du Rhum coco des Seychelles qu’on n’aime même pas d’ailleurs… Bref, on s’est fait avoir, on était bourré dès le lounge 🙂

 

4    On a eu droit un massage lombaire.

Ah oui, car être totalement allongé ne suffit pas ! Non, en plus tu as une petite commande qui te permet d’actionner à tout moment un massage. On en a un poil profité 😉

5    On a pu se connecter pour travailler.

En fait, pour dire vrai, on s’est connecté au HM Connect d’Air Seychelles pour jouer à des jeux idiots sur le portable, mais ça chut faut pas le dire. Et puis on a réellement vu un type en costume cravate qui lui bossait sérieusement. Il bossait d’ailleurs tellement sérieusement qu’on était à deux doigts de lui dire d’arrêter, il commençait à peter l’ambiance. Mais bon, on sort du sujet là 😉

 

6    On a eu des conseils des hôtesses et des stewards tous seychellois

Le concept d’Air Seychelles, c’est d’employer au maximum des Seychellois. Même si aux manettes tu as aussi des membres d’Etihad, l’actionnaire principal de la compagnie, tu es plongé dans l’ambiance dès l’avion puisque tu rencontres des Seychellois. D’ailleurs, le slogan de la compagnie c’est « Flying the creole spirit ». Il pète non ? Au passage, on en profite pour faire un coucou à Katherene, la commandante de bord. Elle était trop mignonne avec nous 🙂

7    On a mangé gastronomique dans l’avion

On sait que la qualité des prestations change selon les compagnies et parfois on a tellement mal mangé en avion qu’on pensait que c’était de la nourriture déjà digérée. Là, ce n’était pas le cas on t’assure. Dans le menu à la carte on a choisi des crevettes excellentes et un risotto houlà qu’il était bon (on assure au niveau qualificatif gastronomique hein) !

8    On a profité des différents lounges à Paris et aux Seychelles !!!

Est-ce que tu savais que quand on a de l’argent pour voyager on ne se mêle quasi pas à la populace ? Nous on ne savait pas. Dans les aéroports et plus précisément dans ces endroits où tu es assis par terre lorsque tu attends ton avion et que personne ne te jette d’argent uniquement parce que le lieu permet une telle conduite… Eh bien, il existe un autre univers : le lounge. Un endroit merveilleux où on t’accueille avec le sourire, où on te propose à boire, à manger, du wifi, une douche et que si tu as besoin, on t’aide dans tes démarches! On adore les mondes parallèles ;).

Le lounge des Seychelles « La vallée de Mai » est aussi accessible aux passagers de la classe Economique pour pour pour… seulement 35€ .

9    On a eu le privilège de passer en Fast track devant tout le « troupeau » …

… Et ça fait tellement du bien pour une fois!! Eh oh, on a tellement galéré dans ces files d’attente interminables à crier fort dans nos têtes, car on était à deux doigts de rater notre transfert et aussi parce qu’on a le droit d’être un peu méchant nous aussi, non mais oh!! 😉 Bon, je pense que tu as compris le concept de la FastTracK ? Si non, tu passes en priorité à la sécurité, c’est chouette quand même. :).

 

10    Et même que quelqu’un a passé la douane pour nous, car, piouuuuuu c’est trop fatigant

Alors ça c’est une option supplémentaire, mais comme on était VIP (on te rappelle que ça veut dire Very Importante People trop cool), eh bien, arrivés à l’aéroport de Mahé, on est venu nous chercher en golfette pour nous conduire dans le lounge. Endroit où on a attendu que nos bagages arrivent avec un jus de mangue frais en main. Pas facile la vie hein !

Et les prix dans tout ça ?

On a envie de dire : « abordables ». Non sérieusement, en class éco, les prix démarrent à 650€ l’aller-retour quand il y a un bon coup à faire. Mais attention, il faut s’y prendre assez tôt 😉 . On a cherché pour toi avant d’en parler et on a comparé des dizaines de vols éco sur le site de la compagnie à des dates différentes et il n’est pas rare de trouver des prix à 750€ environ en Mai et Juin. C’est top hein ? Ça casse le mythe de la destination inaccessible. Rien que de t’en parler ça me donne envie d’y retourner. Dans ma tête ça fait : « On s’en fout, on fait un crédit revolving et on s’envole pour le paradis » 😉

Après, pour la business, il faut compter environ 1800€ le billet A/R et, bien calé dans nos sièges allongés, on s’est dit que les tarifs sont largement justifiés par toutes les raisons citées plus haut.

Bon voilà, on a dit tout ce qu’on avait à te dire alors maintenant, en guise de conclusion, on s’adresse directement à la compagnie : « Si on peut mettre un bémol à notre expérience dans l’avion et les lounges, c’est que ça nous a paru un peu trop court. Du coup, on a une requête et on se demandait si c’était possible de faire un vol plus long, genre 24 ou 72 h plutôt… qu’on ait un peu plus de temps pour en profiter quoi 😉

 

 

8 réponses sur “On a testé la Business class avec Air Seychelles”

  1. OMG ! Même riche, ça me ferait chier de claquer autant dans un billet d’avion quand je peux voler en éco pour bieeeeeeeen moins et que les économies que je fais peuvent servir par exemple à venir en aide à des gens dans de sérieux besoins dans les Caraïbes actuellement

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)