Que faire à Rouen en 2 jours ? La Normandie à 1h30 de Paris

Vous voulez savoir que faire à Rouen en 2 jours ? Dans cet article, vous trouverez les lieux incontournables à voir dans la préfecture de Seine-Maritime.

Une ville qui est idéalement située, à moins de 2h en voiture de Paris et à seulement 1h15 en train de la capitale.

Que vous décidiez de visiter Rouen en 2 jours, en famille ou en amoureux, vous trouverez toutes sortes de lieux intéressants à découvrir : le coeur historique et ses maisons à pans de bois, la cathédrale, le gros horloge et bien d’autres curiosités.

Pour ne rien gâcher, sur place, les adresses gourmandes ne manquent pas et le centre-ville de Rouen peut se découvrir à pied si vous venez en train.

À la fin de cet article de blog, je vous donne également des suggestions d’hôtel ou maisons d’hôtes pour que ce week-end à Rouen soit parfait !

Enfin, pour les visiteurs munis d’un véhicule, quelques sites très jolis sont à voir aux alentours comme l’abbaye de Jumièges par exemple.

Rouen

Que faire à Rouen en 2 jours

Dans cet article, que faire à Rouen, nous vous parlons pour commencer du centre historique et des lieux incontournables à voir : la cathédrale, le Gros Horloge, les maisons à pans de bois, etc.

Puis, dans une deuxième partie, nous vous parlons des autres sites à découvrir en dehors de la ville. Certains sont accessibles si vous êtes à pied, comme les quais de Seine ou l’abbatiale de Rouen.

Les autres lieux sont plutôt accessibles en voiture, à l’image de la superbe abbaye de Jumièges ou de la route des fruits.

  • 1ere option : vous êtes venus en train, visiter Rouen à pied

1er jour : centre historique + adresses gourmandes + abbatiale Saint-Ouen de Rouen.

2eme jour : Quais de Seine (+centre historique).

  • 2eme option : vous êtes venus à Rouen en voiture 

1er jour : centre historique + adresses gourmandes + abbatiale Saint-Ouen de Rouen.

2eme jour : à choisir entre l’abbaye de Jumièges, la route des fruits, les quais de Seine.

Jour 1 : visite du centre historique de Rouen à pied

À proximité de Paris, Rouen est la ville idéale pour s’évader le temps d’un week-end en famille ou en amoureux. Facilement accessible en train ou en voiture, il est ensuite aisé de visiter Rouen à pied.

Vous cherchez que faire à Rouen ? Au programme de ce premier jour : le centre historique, avec ses maisons à pans de bois, sa cathédrale et le fameux Gros Horloge… Entre autres.

Visiter le centre historique de Rouen et ses maisons à pans de bois

En toutes saisons, il est agréable de visiter Rouen à pied. Dans les artères principales ou les petites rues alentours, les maisons à pans de bois sont nombreuses, variées et très belles !

Voici un petite itinéraire à faire lorsque vous visitez Rouen à pied, afin de voir les lieux incontournables, par secteurs.

La place du Vieux Marché et l’église Sainte-Jeanne d’Arc

La place du Vieux Marché est l’une des places emblématiques de la ville de Rouen. Comme son nom l’indique, un marché se tient ici depuis plusieurs siècles.

Ce lieu est aussi important historiquement puisque c’est ici que Jeanne d’Arc a été condamnée à brûler vive en 1431. L’emplacement est aujourd’hui indiqué par une croix.

Au centre de la place du Vieux Marché, impossible de manquer la moderne et surprenante église Sainte-Jeanne d’Arc, qui a été construite en 1979.

Rouen

 

Rouen

La place de la Pucelle avec l’hôtel Bourgtheroulde

La place de la Pucelle a été nommée ainsi par méprise, pensant que Jeanne d’Arc avait été brûlée ici. Ce lieu est intéressant à plusieurs titres. D’abord, pour ses quelques cafés, restaurants et jolies maisons.

Mais aussi et surtout en raison de l’hôtel Bourgtheroulde, un établissement 5*, mais qui est aussi un ancien hôtel particulier remarquable.

Classé monument historique, cet hôtel est à voir au moins de l’extérieur, mais aussi à l’intérieur si vous avez la chance d’y prendre un verre au bar ou d’y dormir (je vous en parle en fin d’article).

Dans le cas contraire, la façade, la cour et la galerie d’Aumale sont à voir, avec de nombreux détails à découvrir de part et d’autre.

De là, pour continuer cette visite de Rouen, je vous suggère d’emprunter la rue de la Vicomte. Une voie sympathique aux jolies maisons, qui mène à la rue du Gros Horloge, la célèbre artère commerçante et touristique. Dans la continuité, la rue Écuyère est aussi à ne pas manquer.

 

Le Gros Horloge et la cathédrale

Nous voici au coeur de Rouen, dans les lieux incontournables et emblématiques de la ville. Dans la rue du Gros Horloge, commerçante et animée, il est impossible de passer à côté du fameux… Gros Horloge !

Ce que l’on appelle Gros Horloge est un magnifique ensemble architectural composé de plusieurs éléments dont le beffroi, mais aussi les fameuses horloges avec un double cadran Renaissance. À noter qu’il est possible de visiter ce site et de voir l’envers du décor.

Ensuite, tout au bout de la rue du Gros Horloge se trouve l’autre lieu emblématique de la ville : la Cathédrale Notre-Dame de Rouen.

Un édifice qui a été immortalisé plus de 30 fois par Claude Monet et qui est aujourd’hui l’un des lieux les plus connus à Rouen. Construite au XIIeme siècle, la cathédrale de Rouen est aujourd’hui l’une des plus connues de France, avec sa flèche qui s’élève à 151 mètres et sa façade gothique.

Parmi les particularités de la cathédrale Notre-Dame, notons la présence du plus imposant carillon de France dans la tour Saint-Romain… Ou encore le coeur de Richard Coeur de Lion, roi d’Angleterre et duc de Normandie. Celui-ci a été déposé dans la crypte.

L’entrée est gratuite, des visites guidées peuvent être organisées via l’office du tourisme de Rouen. Celles-ci peuvent éventuellement vous permettre de voir les cryptes.

Place Barthélémy et quartier Saint-Maclou

Une fois que vous avez passé la cathédrale, je vous conseille vivement de vous diriger vers le quartier Saint-Maclou. À voir, sur le chemin, la très jolie rue Saint-Romain qui longe la cathédrale et passe aussi devant l’Historial Jeanne d’Arc, un musée d’histoire consacré à Jeanne d’Arc.

Dans la rue Saint-Romain, il suffit de lever la tête pour remarquer les très belles maisons typiques du centre historique de Rouen. À noter, la présence d’un savoureux salon de thé, dont je vous parle à la fin de l’article.

Dans le genre insolite, ne manquez pas non plus la petite rue des Chanoines. Perpendiculaire à la rue Sain-Romain, la rue des Chanoines est une artère atypique de par son étroitesse et son ambiance où l’on semble retourner en un clin d’oeil à l’époque médiévale.

Au bout, vous arrivez ensuite sur la place Saint-Barthélémy. L’un de mes lieux préférés à Rouen. Pourquoi ? Tout simplement parce que celle-ci est un peu à l’écart de la foule, tout en se trouvant à quelques pas à peine du Gros Horloge et de la cathédrale.

Sur la place, on remarque l’élégante église Saint-Maclou, entourée de splendides maisons à pans de bois aux couleurs chatoyantes.

L’Aître Saint-Maclou et la légende du chat emmuré

Enfin, une fois ici, je vous suggère vraiment d’emprunter la rue Martainville, au charme certain, et d’aller voir l’Aître Saint-Maclou. Une petite place secrète que l’on découvre volontiers en famille ou en amoureux…

Sur place, il existe une petite curiosité… Avec notamment la présence d’un chat momifié dans une vitrine. Oui oui, vous avez bien lu ! La légende raconte que ce chat a été découvert dans un mur il y a quelques dizaines d’années…

En effet, au XVIIeme siècle, nos amis les chats étaient emmurés vivants pour empêcher le diable, qu’ils incarnaient, de hanter les lieux !

L’abbatiale Saint-Ouen de Rouen

Une fois dans le quartier, vous ne serez plus très loin de la célèbre Abbatiale Saint-Ouen de Rouen, aussi belle à voir de l’extérieur que de l’intérieur. Fondée vers 750, l’abbatiale possède des proportions impressionnantes… À tel point, que de nombreux touristes la confondent avec la cathédrale !

Pour terminer cette visite de Rouen à pied, marchons en direction de la rue Eau de Robec. Une rue ravissante avec un petit cours d’eau et un terrain de pétanque intimiste jouxté par un petit bar populaire…

 

Bon voilà, nous avons terminé notre petit tour. Quoi que… Si vous avez encore un peu de force, filez voir la cour du Parlement de Normandie. Juste pour le plaisir des yeux, c’est sublime.

À voir aussi à Rouen

Lors de cette première journée, vous l’avez lu, les choses à voir ne manquent pas à Rouen. Si vous souhaitez prolonger la visite le premier jour ou bien le deuxième jour, voici quelques lieux supplémentaires à visiter :

  • le Palais de Justice
  • la Halle aux Toiles
  • la maison Ferdinand Marrou (29 rue Verte)
  • le Secq des Tournelles

Et pour avoir d’autres idées ou des informations complémentaires, je vous invite à consulter le site de l’office du tourisme de Rouen.

À ne pas manquer l’été : le Spectacle de la Cathédrale de Lumière

En été, tu peux voir un spectacle de son et lumière projeté sur la Cathédrale. Lorsqu’on y était, les thèmes choisis racontent l’histoire de Jeanne d’Arc puis celle de Guillaume le Conquérant et franchement on a été bluffé. Mais regarde sur la photo le degré de détail de ce spectacle.

C’est magnifique, c’est gratuit et c’est tous les soirs à partir de la tombée de la nuit. Pour plus d’infos, file sur le site de l’office de tourisme.

Jour 2 : les quais de Seine, l’abbaye de Jumièges, la route des fruits…

Pour cette deuxième journée, nous commençons par évoquer les lieux qui sont accessibles à pied ou en transport en commun. D’abord, la colline Saint-Catherine pour avoir un magnifique panorama sur Rouen. Puis, les quais de Seine, qui montre un aspect plus moderne de la cité.

Ensuite, nous parlons de sites qui se trouvent à l’extérieur de Rouen et qui sont plus accessibles si l’on a un véhicule : l’abbaye de Jumièges ou la route des fruits, entre autres.

Le panorama depuis la Colline-Sainte-Catherine

Un joli point de vue depuis la colline Sainte Catherine. Il vous permet d’avoir une vue d’ensemble sur cette ville partagée par la Seine et si bien habillée de ses jolis monuments qui se distinguent facilement depuis ce point. Il s’agit, en plus, d’un spot formidable pour les couchers de soleil.

 

Découverte des quais de Seine à Rouen

Les quais de Seine sont parfois délaissés des touristes, mais ils possèdent pourtant un certain charme, entre le fleuve et ses hangars réhabilités autour. On s’y promène tranquillement et l’on se pose dans l’un des restaurants, cafés ou pour faire un tour sur un embarcation.

De notre côté, nous avons pris le temps de visiter les quais de Seine à bord d’une Rosalie ! Nous avons beaucoup aimé le concept, avec Rosa’Rouen, sur la rive gauche de Rouen. Cette balade, amusante en famille ou en couple, est en plus à un tarif plutôt abordable. Comptez environ 15 euros la demi-heure pour 2 adultes et 2 enfants.

 

À l’extérieur de Rouen : l’abbaye de Jumièges

Pour cette deuxième journée à Rouen et ses alentours, nous partons voir un site remarquable. À environ 35 minutes de Rouen, se trouve le petite village de Jumièges, célèbre pour son Abbaye.

Celle-ci date du VIIIeme siècle et compte, aujourd’hui, parmi les plus anciens et imposants monastères bénédictins de Normandie. Malgré l’absence de toit, le charme opère au milieu de tours blanches qui atteignent, pour les plus grandes, près de 50 mètres de hauteur !

Sur place, tentez l’expérience de la visite virtuelle sur votre smartphone pour replonger 13 siècles plus tôt et, entre autres, revoir l’abbaye avec son toit.

Tarifs : 6,50€ à 7,50€ par adulte en fonction des saisons. Attention, les horaires d’ouverture changent en hiver et en été ! Infos sur le site

La route des fruits en vélo

C’est une balade que l’on fait plutôt volontiers à la belle saison. Depuis l’office de tourisme de Jumièges, nous avons loué des vélos afin de partir sur les chemins de la route des fruits.

C’est une institution en Normandie ! Le principe est simple, mais pourtant génial. Les habitants de Jumièges, pour la plupart, cultivent des fruits qu’ils vendent au portail de leur villa.

On appelle ça ici vente à la barrière. De votre côté, vous longez la Seine et vous vous arrêtez au portail qui vous attire le plus pour acheter quelques fruits. C’est génial quand même ! Une belle occasion, aussi de prendre le grand air et de vivre la Normandie à vélo. plus d’infos ici.

Où manger ? Mes suggestions de restaurants à Rouen

Chez Cancan sur la place du Vieux Marché

Situé sur la place du vieux marché, c’est un coup de cœur pour nous. L’adresse est jeune, la déco stylée, les produits sont hyper bons et l’accueil irréprochable.

Chez Cancan, vous trouvez une offre bistronomique, depuis des jolies tapas jusqu’à un thon rouge mi cuit mariné au soja sucré en passant par une belle carte de vins. Ne manquez, non plus, pas les desserts au caramel beurre salé…

Bon voilà, on n’en dira pas plus, Cancan c’est un coup de cœur assuré. En tous cas c’est le nôtre.

 

Dame Cakes, un salon de thé pour les gourmands

Incroyable petite adresse pour les gourmands. Avant de partir à Rouen, nos abonnés nous ont unanimement conseillé de goûter les pâtisseries et boissons chaudes du salon de thé Dame Cakes. Et ils avaient raison !

Sur la carte, on trouve un choix varié de gâteaux, cakes et autres pâtisseries… On ne sait plus quoi choisir, à tel point que cela donne envie d’y revenir le lendemain pour tout goûter ! À prendre à emporter ou sur place. Attention, il peut y avoir du monde à l’intérieur le week-end en hiver !

Entre Scène, près de Jumièges

Alors là, on sort du centre de Rouen et on vous emmène à Mesnil-sous-Jumièges pour manger à l’Entre Scène

Une adresse simple, qui convient bien pour déjeuner à prix abordable le midi. Hyper accessible et bon, voilà le bilan que l’on dresse du lieu, qui se trouve à quelques minutes seulement de l’abbaye de Jumièges.

 

Où dormir ? Mes suggestions d’hôtels à Rouen 

Pour finir cet article, que faire à Rouen, je vous donne évidemment mes meilleures adresses d’hébergements dans le secteur : hôtel de charme ou maisons d’hôtes.

Hôtel Bourgtheroulde, parfait pour un week-end en amoureux

Là, il s’agit de l’hôtel parfait pour un week-end en amoureux ! Un établissement 5* qui n’est donc pas à la portée de toutes les bourses mais qui est parfait pour un séjour romantique.

Parmi les nombreux atouts de l’hôtel Bourgtheroulde, citons entre autres, sa magnifique architecture, ses beaux espaces intérieur et extérieur, son bar ou encore son superbe spa avec piscine (et possibilité de massages et soins).

Monument classé du XVeme siècle, l’hôtel Bourgtheroulde est idéalement situé, sur la place de la Pucelle, au coeur de Rouen. Sur place, le restaurant l’Aumale permet de dîner dans un cadre ravissant.

Tarif : à partir de 215€/nuit. Les tarifs varient en fonction des saisons et du standing de la chambre.

Autre proposition d’hôtel à Rouen

L’hôtel de la Cathédrale. Comme son nom l’indique, cet établissement 3* se trouve juste à côté de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen. Ici, on apprécie notamment l’emplacement et la belle bâtisse du XVIIeme siècle.

Tarif : à partir de 97€/chambre double. Les tarifs peuvent évoluer suivant les saisons.

Les Hostises de Boscherville

À 20 minutes environ de Rouen, vous choisirez cette adresse pour dormir au vert dans un cadre insolite. La maison du XIXeme est collée à l’Abbaye Saint Georges de Boscherville, ce qui lui donne un charme fou.

C’est une offre familiale où la qualité règne. Ici, on y dort bien et l’on y mange très bien ! Oui, car les Hostises de Boscherville propose un service table d’hôtes qu’on a testé et qui est excellent avec de nombreux produits locaux en général.

Dernier point qui nous semble important, la chambre d’hôtes et le village se situent sur les bords de Seine, ils sont donc proches de la route des fruits ou de la route des Abbayes. En fait, Les Hostises de Boscherville c’est le point de chute idéal si vous souhaitez faire le « Rouen Nature ».

Tarifs : à partir de 63€/chambre double. Table d’hôtes : 18€ le repas. 

Vous vouliez savoir que faire à Rouen ? J’espère que cet article a répondu à vos attentes ! Si vous êtes à la recherche d’autres idées de week-end à moins de 4h de Paris, alors je vous suggère mon article dédié avec plein de villes aussi différentes que charmantes à découvrir !

10 réponses sur “Que faire à Rouen en 2 jours ? La Normandie à 1h30 de Paris”

  1. Hello.
    J’habite entre Paris et Rouen, et j’ai de la famille pas très loin, c’est dire si je suis souvent venue me balader à Rouen ( c’est aussi sur la route qui mène au bord de mer)
    Vous n’êtes pas entré dans l’aître de Saint Maclou ? (Ancien ossuaire- plein de têtes de mort sur les poutres)
    Je note les adresses « miam » pour ma prochaine halte.
    Et depuis le temps que je veux découvrir Jumièges… Dès le prochain WE ensoleillé j’essaie !

    1. Ah coucou.
      Non on n’a pas pu rentrer dans l’aitre car elle fermait au moment où on est arrivé et ensuite le planning était chargé. on dirait qu’on a raté quelque chose. De ton côté, effectivement si tu as l’occasion d’aller à Jumièges pour la route des fruits et son abbaye tu ne regretteras surement pas.
      Merci pour ton gentil message et bises 🙂

  2. Hello Adeline & Tony,

    Je vous suis déjà depuis un p’tit moment sur Instagram et Facebook car j’adore vos photos, mais je n’avais jamais vraiment pris le temps de venir fureter vers votre blog (et on ne m’y reprendra plus, promis !).
    C’est votre billet sur Rouen qui a attiré ma curiosité… Varoise d’origine, j’ai atterri à 20 mns de Rouen il y a de cela -bientôt !- deux ans. Vous vous en doutez, GROS chamboulement… !
    Cependant, avec Mon Homme, nous avons eu un big coup de coeur pour Rouen. D’ailleurs, nous y sommes quasiment tous les week-ends et connaissons mieux cette magnifique ville que certain de nos copains Normands ! Faut le faire !
    Alors merci ! pour ce super billet, qui présente si bien cette jolie pépite <3
    A très vite 😉
    Bises.

    P.S: Par contre vous m'avez fait rêver à vous voir en débardeurs ! J'avoue que depuis que je suis là, j'ai eu du mal à me mettre en fines bretelles ! Brrrr!
    Bon week-end.

    Julie,
    http://www.vivementquilsaillentaulit.com

    1. Coucou Julie,

      il est hyper trop méga sympa ton message merci 🙂
      Et on a vraiment ressenti quelque chose de positif dans cette ville pourtant loin des critères du sud on est d’accord. on comprend que vous ayez pu vous y installer. on a un seul regret, ne pas avoir pu en apprendre plus sur les vikings… 😉
      On te remercie encore et on te fait une grosse bise 🙂

      1. Avec plaisir !
        Si vous revenez dans le coin, n’hésitez pas à me contacter et on parlera vikings ☺️ (Dans pas trop longtemps quand même car j’espère vite retourner dans mon Var )
        Bises à vous deux et bon dimanche !

Laisser un commentaire (Ça fait toujours plaisir!)