Voyage en Islande : l’essentiel à savoir avant de partir

Un voyage en Islande est quelque chose d‘inoubliable, à faire au moins une fois dans sa vie. Entre les glaciers, les volcans, les cascades et les paysages grandioses, les raisons ne manquent pas de partir en Islande.

Lors de mon road-trip en Islande, j’avais l’impression de voir des cartes postales permanentes tant la nature peut y être spectaculaire. Ce mélange d’eau, de glace, de nature, de cendres volcaniques en fait un pays merveilleux à visiter.

Mais encore faut-il réussir son voyage en Islande, et mettre tous les ingrédients de son côté pour ne rien manquer une fois sur place. Dans ce guide de voyage, vous trouverez donc les informations principales et pratiques à savoir avant de partir.

Islande guide pratique

Quand partir en Islande? Quelle est la meilleure période?

Il n’y a pas vraiment une saison idéale en Islande. Chaque saison a ses points forts et ses points faibles. En été, les journées sont plus longues et les routes ouvertes, mais le nombre de touristes est plus élevé, tout comme les prix des hébergements et des locations de voiture.

Hors saison, les journées seront plus courtes et certaines régions d’Islande sont inaccessibles car des routes sont coupées. En revanche, les tarifs seront plus abordables et il vous sera possible de voir des aurores boréales à cette période.

Aurores boréales Islande - Jokulsarlon

Le printemps et l’automne me semblent donc intéressants. Pour ma part, j’ai organisé mon voyage en Islande fin octobre et ce road-trip a été réussi. Les tarifs étaient moins élevés qu’en été, et la foule était moins dense. Les journées étaient encore assez longues pour organiser ses visites. Et j’ai pu voir des aurores boréales (beaucoup d’aurores boréales!)… Bref, c’était génial!

En résumé:

Été (juin à septembre):
+ Journées plus longues
+ Seule saison où tout le pays peut se visiter, toutes les routes sont ouvertes
+ Météo plus clémente (mais des averses sont possibles, ça reste l’Islande)
– Prix élevés, trop de touristes
– Peu de chance de voir des aurores boréales

Printemps/Automne:
+ Tarifs plus abordables
+ Moins de touristes
+ Aurores boréales possibles
– Météo plus capricieuse
– Centre de l’Islande, Hautes Terres ou Highlands inaccessibles

Hiver (novembre à mars): 
+ Tarifs plus abordables
+ Peu de touristes
+ Paysages différents et aurores boréales possibles
– Journée très courtes
– Possibilités de visites limitées, routes souvent coupées (sauf la route 1)

 

Islande guide pratique

Quand voir le soleil de minuit en Islande?

En été, évidemment. Et plus précisément aux alentours du solstice d’été, le 21 juin. À cette saison, le soleil ne se couche presque pas. L’occasion de profiter de la belle lumière et d’effectuer un tas de visites! Pensez à regarder l’heure et à vous reposer tout de même…

Islande Guide pratique

Quand voir les aurores boréales en Islande?

En général, la meilleure période pour voir les aurores boréales se situe entre septembre et avril, lorsque les nuits sont vraiment noires et plus longues. Je vous en dit plus dans un article consacré aux aurores boréales.

Et si vous vous demandez comment les prendre en photo, vous pouvez en savoir plus avec mon tuto vidéo et mon article.

aurores boreales islande

Quelle est la moyenne d’ensoleillement en Islande?

Vous vous demandez à quelle heure se couche le soleil? Mais aussi quand le soleil se lève? Voici la moyenne d’ensoleillement, mois par mois, pour la capitale Reykjavik.

Janvier: 11h/16h ; Février: 10h/17h ; Mars: 8h30/18h45 ; Avril: 6h45/20h15 ; Mai: 5h/22H ; Juin: 3h30/23h30 ; Juillet: 3h/23h50 ; Août: 4h30/23h30 ; Septembre: 6h30/20h30 ; Octobre: 7h30/19h ; Novembre: 9h/17h ; Décembre: 10h45/16H.

road-trip en Islande - Kirkjugolf

Quel est le décalage horaire à prévoir en Islande?

En été, le décalage horaire est de 2h entre Paris et Reykjavik. Quand il est 10h en France, il est donc 8h en Islande. En hiver, le décalage horaire est de 1h. Quand il est 10h en France, il est 9h en Islande.

road-trip en Islande - Jokulsarlon

Quel budget prévoir pour un séjour en Islande?

Pour voyager en Islande, il faut prévoir un budget conséquent! En effet, les tarifs sont très élevés. Je pense même que c’est l’un des pays les plus chers que j’ai visités.

Si votre budget est limité, je vous conseille de partir hors saison, comme moi. Par exemple, mon billet d’avion ma coûté 150€ A/R en le réservant à l’avance via Easy Jet, avec deux vols (Nice/Londres puis Londres/Reykjavik).

Ensuite, la location de voiture s’est élevée à environ 90€ pour 4 jours avec la compagnie Budget pour une Ford Fiesta. Un tarif abordable en raison de la période creuse. Question nourriture, les tarifs sont très élevés, peu importe l’endroit. Le moindre sandwich dans un snack peut coûter 10€ minimum, et un plat simple environ 30€…

Côté hébergement, en revanche, il sera difficile de camper hors saison donc il faudra mettre le prix. Toutefois, les hébergements seront tout de même moins chers qu’en été. Vous pouvez trouver des guesthouse (maisons d’hôtes), des auberges de jeunesse et quelques hôtels à moins de 100€/nuit. N’hésitez pas à vous éloigner un peu des villes pour trouver des adresses moins chères.

Quelle voiture de location choisir en Islande?

Pour la location de voiture, plusieurs éléments entrent en compte. Votre budget déjà, mais aussi vos envies d’aventures et de découvertes.

Un véhicule de tourisme classique suffira pour la Route 1 et la majeure partie des routes secondaires. Celles-ci sont équipées de pneus neige et cloutées en hiver. Comme je le disais, fin octobre, j’ai loué une Fiesta pour 4 jours à 90€. Difficile de faire mieux.

Si vous souhaitez emprunter les F-roads en été ou vous aventurer davantage hors saison, alors privilégiez la location d’un 4×4. Celui-ci sera en revanche bien plus onéreux.

Les compagnies classiques sont présentes dans l’aéroport (Avis, Budget, Europcar, Hertz) et des compagnies locales (Geysir, Blue Car Rental…) se trouvent à l’extérieur.

road-trip en Islande kirkjubæjarklaustur

Comment sont les routes en Islande?

Les routes en Islande sont variées et gratuites! Ce n’est pas compliqué pour s’y retrouver. Il existe la Route 1 ou Road 1: c’est la route principale, celle qui fait le tour de l’île. Elle est accessible toute l’année (sauf conditions météorologiques extrêmes) et dessert les villes principales.

Ensuite, vous trouverez des routes secondaires avec 2 chiffres (22 à 99) qui sont bien entretenues. Puis les routes à 3 chiffres, goudronnées ou gravillonnées, qui peuvent être dans des états variables. Certaines sont bien accessibles et d’autres difficiles sans un 4×4.Méfiez-vous avant de vous engager.

Enfin, les R-roads sont les routes de montagne, qui traversent les Hautes Terres ou Highlands à l’intérieur du pays. Celles-ci sont ouvertes uniquement en été et accessibles en 4×4 uniquement. Pour vérifier l’état des routes, pensez aux sites safetravel et road.is.

Pour l’essence, faites attention à faire le plein régulièrement. Certaines stations sont parfois distantes d’au moins 50 km…

Islande guide pratique

Comment conduire en Islande?

En Islande, la conduite est à droite, comme en France. La vitesse est limitée à 50 km/h en ville, 80 km/h sur route gravillonnée et 90 km/h sur route asphaltée.

Je vous suggère de respecter les limitations de vitesse sous peine de payer de très lourdes amendes… En effet, les contraventions s’élèvent à plusieurs centaines d’euros. Pour l’alcool, la tolérance est de 0.

À savoir avant d’aller en Islande

  • Monnaie: Krona ou couronne islandaise (ISK).
  • Taux de change: 1€=137ISK ; 14,5€=2 000ISK.
  • La carte d’identité est suffisante pour voyager en Islande.
  • L’aéroport international est situé à Keflavik, à quelques kilomètres de Reykjavik. D’autres aéroports assurent des vols intérieurs.
  • La météo: le site vedur.is est très complet pour connaître les conditions météorologiques en Islande.
  • Pourboire: ils sont plutôt facultatifs en Islande. Certains restaurants proposent même de reverser le fameux pourboire à des associations plutôt.
  • Électricité: les prises électriques sont les mêmes qu’en France, vous n’avez pas besoin d’adaptateur.

 

Laisser un commentaire (Ça fait toujours plaisir!)