Comment prendre en photo les aurores boréales et la voie lactée ?

Comment photographier les aurores boréales et la voie lactée? Pendant mon voyage en Islande, je pense que c’est la question que vous m’avez le plus posée, et de loin!

Je vous comprends, c’est un phénomène absolument magique, et on a tous envie de l’immortaliser. En tout cas pour moi, en tant que photographe, il était hors de question de rentrer chez moi sans photographier des aurores boréales!

Alors, rentrons dans le vif du sujet. Comment photographier les aurores boréales? De quel matériel a t-on besoin? Peut-on prendre en photo les aurores boréales avec son smartphone ou téléphone portable? Est-ce qu’on voit mieux les aurores boréales sur son appareil photo qu’en vrai? Je vous dis tout!

À la fin de l’article, je vous glisse quelques exemples de photos, avec les réglages que j’ai appliqués pour les obtenir.

Comment prendre en photo les aurores boréales

Est-ce qu’on voit mieux les aurores boréales sur son appareil photo qu’en vrai?

On les voit… Différemment. Les aurores boréales apparaissent davantage sur l’écran d’appareil photo que lorsqu’on regarde à l’oeil nu disons. Par exemple sur la photo ci-dessous: je voyais clairement la voie lactée à l’oeil nu, je voyais très bien la partie verte de l’aurore boréale.

En revanche, la partie violette, ainsi que le reflet dans le lagon étaient, eux, beaucoup moins fort. Disons que l’on voit très bien les gros « traits » de couleur des aurores boréales, alors que la lumière qui est autour, plus claire, est assez dure à discerner à l’oeil nu.

J’en profite aussi pour vous dire que plus vous restez dehors, dans le noir, mieux vous les voyez. Votre oeil s’habitue au noir, et elles apparaissent donc beaucoup plus distinctement.

Comment prendre en photo les aurores boréales

De quel matériel a-t-on besoin pour photographier les aurores boréales?

Pour photographier les aurores boréales, deux choses sont vraiment essentielles.

  • Un pied photo. Et oui, vous devrez prendre vos photos en pose longue, donc vous devez être stable. Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours opter pour l’option « débrouille », qui consiste à poser son appareil photo au sol, bien le caler pour qu’il ne bouge pas, et prendre sa photo ainsi.

Inconvénient: niveau cadrage c’est souvent très nul… Alors si vous pouvez anticiper un peu, c’est-à-dire, si vous n’êtes pas en train de lire cet article, en direct devant l’aurore boréale, je vous conseille d’en acheter un avant votre départ. Si vous hésitez sur le modèle à prendre, je vous parle du mien dans l’ article sur mon matériel photo et vidéo, dont je suis réellement satisfaite.

  • Un appareil photo sur lequel vous pouvez faire vos réglages vous même. J’entends par là que vous avez l’option « M » réglages manuels sur l’appareil. C’est possible sur les hybrides, bridges, ou reflexs.

Par ailleurs, je vous conseille d’avoir un objectif grand angle, vous aurez des photos beaucoup plus larges du ciel, et donc, verrez beaucoup mieux les aurores boréales qu’en plan serré. Un objectif entre 16 et 24mm par exemple est idéal. Et surtout, pensez à retirer les filtres installés dessus si vous en avez. Ils vous enlèveront de la luminosité.

Comment prendre en photo les aurores boréales

Quels sont les réglages à faire pour prendre en photo les aurores boréales?

On attaque les choses sérieuses. Si vous êtes familiers avec les notions d’exposition, de vitesse, d’ISO, et d’ouverture (de diaphragme), cela va vous sembler très simple. Pour les autres, j’essaye de simplifier au maximum. 🙂

Pour photographier les aurores boréales, clairement, il faut capter le maximum de lumière possible. Donc voici l’essentiel.

 

  • Ouvrir le diaphragme au maximum: pour ma part mon ouverture maximum sur l’objectif 16-35mm que j’utilise pour photographier les aurores boréales est à 2.8. Donc je règle mon diaphragme sur f2.8. Cette variable ne changera jamais dans cette situation, on reste quoi qu’il arrive sur l’ouverture maximum.

 

  • Monter l’ISO: il fait nuit, il s’agit de capter le plus de lumière possible, donc nous sommes obligés de monter l’ISO. Pour cela, je le place généralement entre 2000 et 3200 ISO.

 

  • Et enfin, la vitesse: une pose longue. Cette variable dépendra de l’intensité de l’aurore boréale que vous avez en face de vous. Pour ma part j’étais entre 10sec et 30sec. Je déconseille de trop s’approcher des 30 secondes, car avec on commence à voir apparaître un petit filé sur les étoiles la rotation de la Terre.

Comment prendre en photo les aurores boréales

N’oubliez pas la mise au point et évitez les tremblements

N’oublions pas la mise au point. En théorie, il faut la régler sur l’infini (le plus loin possible donc). Quand je fais cela, les étoiles apparaissent un peu floues, impossible de savoir pourquoi. Du coup, pour ma part, je fais la mise au point sur un point éclairé qui se trouve très loin.

Soit il y a un point au loin qui me permet de la faire (PARFAIT), soit je demande à  mon copain de partir à une cinquantaine de mètres et de s’éclairer avec son portable. Là, je fais la mise au point sur lui, et je bloque la mise au point directement sur l’objectif. Ainsi, je ne la fais plus de la soirée.

Pour finir, histoire de ne pas faire trembler l’appareil quand vous appuyez pour photographier les aurores boréales, je vous conseille d’utiliser un retardateur (sur mon appareil, j’ai une fonction retardateur 2sec, c’est parfait). Ou bien encore plus simple, une télécommande.

Comment prendre en photo les aurores boréales

Comment photographier les aurores boréales: exemple de réglages à ajuster

Vous pouvez partir sur un réglage de base, et l’ajuster en fonction de la luminosité de l’endroit ou vous vous trouvez. Voici un exemple.

Si votre réglage de base est: ISO 2000 – F/2,8 (diaphragme) – 15sec (vitesse).

Si la photo qui apparaît est trop sombre, vous pouvez augmenter l’ISO, à 2500ISO, 3200ISO ou encore 4000ISO (attention, après, le bruit est vraiment visible sur la photo). Ou bien, diminuer la vitesse, en passant à 20 secondes, 25 secondes, ou encore 30 secondes.

Si, au contraire, la photo qui apparaît est trop claire, vous pouvez diminuer l’ISO, à 1600ISO ou 1250ISO. Ou bien, augmenter la vitesse, en passant à 10 secondes, 5 secondes, etc…

Le plus simple est de faire une première photo des aurores boréales, de voir le rendu, et d’ajuster en fonction.

Voilà, vous savez maintenant comment photographier des aurores boréales! 🙂

Comment prendre en photo les aurores boréales

Comment photographier les aurores boréales: exemples de photos avec les réglages

Comment photographier les aurores boréales? Autres conseils

La première chose, c’est de savoir si l’on va réussir à voir des aurores boréales! Pour cela j’utilisais une application, qui s’est révélée assez juste quand j’étais en Islande: My Aurora Forecast. Elle vous alerte quand vous êtes dans une zone où vous pouvez en voir (c’est le genre de notification qui fait son effet!).

Ensuite, petit détail qui peut servir. Sachez que les batteries des appareils photo se déchargent plus vites dans le froid. Pensez donc à bien les recharger, ou mieux, à en avoir deux.

Peut-on photographier les aurores boréales avec son smartphone?

Si elles sont fortes, vous pouvez photographier les aurores boréales avec votre smartphone. Avec un rendu qui laisse à désirer… Mais si elles sont discrètes, vous ne les verrez absolument pas.

Je vous glisse ici quelques exemples de photos faites avec mon smartphone. Comme vous le voyez, la qualité est vraiment désastreuse. Donc, pour le souvenir, vous pouvez réussir à les voir sur votre téléphone portable, mais elles ne seront pas top.

Comment photographier la voie lactée?

Alors là, je vous donne enfin une réponse simple pour photographier la voie lactée. De la même façon que pour les aurores boréales! C’est très exactement la même technique. 🙂

Pour l’anecdote, sur les photos ci-dessous, prises dans le désert de Wadi Rum en Jordanie, je n’avais pas pris de pied photo. J’ai donc calé mon appareil photo par terre avec des cailloux pour ne pas le faire bouger et obtenir une pose longue parfaitement stable.

2 réponses sur “Comment prendre en photo les aurores boréales et la voie lactée ?”

Laisser un commentaire (Ça fait toujours plaisir!)