Itinéraire : voyage d’une semaine en Jordanie

Vous désirez visiter la Jordanie en une semaine? Alors suivez mon itinéraire, du Wadi Rum à la mer Morte, en passant par Petra et la mer Morte. Les lieux à voir sont nombreux…

Vous pourrez vous laisser flotter dans la mer Morte, découvrir la beauté de Petra, vous prendre pour Indiana Jones ou Lawrence d’Arabie dans le désert de Wadi Rum, ou découvrir l’histoire et surtout la gastronomie (#HoumousForever)… Bref, quelle que soit la raison, un voyage en Jordanie reste une expérience inoubliable!

J’en ai fait l’expérience il y a peu, et je vais donc vous conseiller un petit itinéraire d’une semaine. Une proposition qui n’a, bien entendu, rien d’exhaustif 🙂

Personnellement, j’ai atterri à Eilat, en Israël, à proximité de la frontière jordanienne et j’ai filé directement à Aqaba pour y louer une voiture. J’ai donc préféré me concentrer sur quatre lieux : Aqaba, le désert du Wadi Rum, Petra et la Mer Morte.

Certains d’entre vous vont sans doute atterrir à Amman, la capitale. Libre à vous de remplacer dans l’itinéraire Aqaba par d’autres sites, tels que Jerash par exemple.

Jour 1 en jORDANIE: Aqaba

Peut-être pas la plus connue des villes de Jordanie, mais elle possède un charme certain tout de même! Bon j’avoue, si je me suis laissée convaincre, c’est parce que la température y est idéale: avec 25 degrés en mars, moi je signe direct! On trouve des piscines et des jacuzzi dans la majorité des hôtels d’un certain standing.

ET SURTOUT, parce que l’on trouve aussi des buffets à volonté (#HumousForeverAgain). Détail important: la ville se trouve au bord de la mer Rouge, qui constitue un très bon spot pour les amateurs de plongée.

Et puis il y a aussi son superbe coucher de soleil, avec vue sur l’Égypte et Israël:)

Jour 2 EN jORDANIE: le désert de Wadi Rum

Un incontournable! Situé à 1h de route d’Aqaba, le désert doit impérativement figurer au programme de n’importe quel voyageur en Jordanie. Oui oui! Les paysages y sont fabuleux, entre le sable rouge, les canyons et ses vastes étendues

C’est ici qu’une partie du film Lawrence d’Arabie a été tournée. Vous pourrez retrouver ces lieux dans l’un des circuits proposés par diverses agences.

Pour ma part, j’ai opté pour une journée et une nuit dans le Wadi Rum avec Jordan Tracks. Au menu: balade en 4×4 à travers le désert avec un guide (Athal, un bédouin qui a grandit dans le Wadi Rum), découverte des canyons et des dunes, dégustation de thé sous des tentes de bédouins, et, clou du spectacle… Suspense… Le coucher de soleil évidemment! (et oui encore).

Direction ensuite le campement. J’y suis allée au mois de mars donc j’ai opté pour une nuit dans une tente de bédouin. Libre à vous, en été, d’opter pour un bivouac si vous le souhaitez. Quoi qu’il arrive, ne manquez pas le magnifique panorama qui s’offre à vous une fois la nuit tombée.

Posez-vous dans le sable et prenez quelques minutes pour admirer la voie lactée. Je ne l’avais JAMAIS aussi bien vu, c’était incroyable, j’ai zappé le dessert pour aller regarder la voie lactée, c’est dire l’ampleur du phénomène!! De quoi avoir des étoiles plein les yeux 😉

P.S.: J’ai choisi de passer un jour et une nuit dans le Wadi Rum, mais il existe bien sûr d’autres possibilités: un jour, deux jours, visite en 4×4, en dromadaire, à cheval, à pied, avec de l’escalade… Vous avez vraiment le choix!

Jour 3 EN jORDANIE: Petra

Ah, Petra… Certainement le site pour lequel 90% des gens viennent en Jordanie. Et à raison! J’ai donc récupéré ma voiture après le désert et roulé 2h pour arriver sur les lieux, coincée entre deux bus de touristes… Et oui, impossible d’être seul lorsqu’on visite l’une des sept merveilles du monde 😉

Le site est superbe et étonnant. Pourquoi étonnant? Parce qu’il existe bien d’autres richesses que le « Khazneh » (« le trésor »), le célèbre tombeau devant lesquels les touristes se prennent en photo, et que vous irez de découvertes en découvertes. Ce premier jour, contentez-vous de la balade principale: le Siq, ce canyon qui mène au Khazneh, avant de s’enfoncer dans la rue des façades.

Petit conseil: n’hésitez pas à traîner dans le site lorsque celui ferme ses portes (17h en hiver et 19h en été). En réalité, les portes restent toujours ouvertes… Et les touristes ont tous filé vers la sortie. Il se peut, alors, que vous vous retrouviez seul (ou presque, il ne faut pas exagérer non plus!) devant le Khazneh. Magique 🙂

Cela change de la journée où les démarcheurs, les dromadaires, les ânes, les calèches et les touristes pourraient bien vous polluer la vie … (Veuillez comprendre: Vous allez les détester, les maudire, et peut être même vous embrouiller avec eux … Mais c’est comme ça, malheureusement à moins d’être invisible, on ne peut pas y échapper).

Jour 4 EN jordanie: Petra

Attention, LA journée sportive de la semaine. Préparez vos mollets, mettez votre bouteille d’eau dans le sac à dos, et faites comme moi: mangez suffisamment de gâteaux le matin pour avoir des forces! (Oui bon je n’ai trouvé que ça comme excuse…).

Le site est vaste. Prenez-vous pour Indiana Jones l’espace de quelques heures et partez l’explorer. Je vous conseille une première balade « Al-Khubtha Trail » (à l’entrée, un plan vous permet de visualiser l’ensemble du site et ses randonnées. Cette promenade n’est pas longue (45 minutes), mais elle monte sévère! La récompense est au bout de l’effort, avec un aperçu du Khazneh vu d’en haut!

L’après-midi, rendez vous tranquillement vers le Monastère. Attention, il va falloir se montrer actif du mollet puisque ce lieu se situe à l’opposée de l’entrée du site.

Plus de 800 marches taillées dans la roche vous mèneront à la deuxième attraction la plus connue de Petra. Là encore, flânez un peu en fin d’après-midi: solitude assurée!

Allez, un autre petit effort mes loulous: si vous marchez 5-10 minutes plus loin, vous découvrirez un panorama à couper le souffle. Des canyons à perte de vue! Ça en vaut la peine!

N’oubliez pas le temps de trajet retour (important) tout de même, sous peine de vous éclairer à la lampe torche;).

Jour 5 en Jordanie: Petra, puis direction la mer Morte

Encore Petra? Oui! Je vous assure, ce site est immense et les balades sont nombreuses (et jolie bien entendues).

Allez j’avoue que ça me fait une excuse de plus pour manger encore quelques gâteaux, du Oum Ali (un pudding égyptien absolument dé-li-cieux). Et oui, pour la randonnée du Haut Lieu du Sacrifice, il faut des forces! Une longue balade, mais remplies de belles surprises pour peu que l’on prenne le temps de se retourner et de regarder autour de soi pour admirer les panoramas.

L’après-midi, direction la mer Morte. Il y a environ 3h de route depuis Petra. Avec un peu de chance vous pourrez sans doute voir le coucher de soleil (ou pas, s’il y du brouillard comme moi le premier jour).

Un conseil pour les hôtels. Pour les budgets serrés, réservez un établissement à Madaba, à moins d’une heure de route. Si vous êtes no limit, faites vous plaisir dans l’un des nombreux resorts au bord de la célèbre mer salée.

Jour 6 en Jordanie: Mer Morte et Madaba

Vous avez sans doute en tête la fameuse photo du mec qui pose allongé dans la mer Morte avec son journal. Et oui, c’est l’une des expériences à ne pas manquer en Jordanie. Le phénomène est étrange, unique et très amusant! Vous flottez sans aucun effort! De quoi vous faire oublier les kilos de Oum Ali ingurgités la veille (Et voilà, le problème est réglé).

L’après-midi, vous pourrez filer vers Madaba pour une visite un peu plus culturelle. La ville possède une mosquée, des églises et nombre de mosaïques un peu partout. Perso, je n’ai pas été plus emballée que ça par la ville, mais certains y trouveront peut-être leur bonheur!

Autres possibilités, le Mont Nebo et le lieu du baptême du Christ qui figurent sur la route qui mène de la mer Morte à Madaba.

Jour 7 en Jordanie: Retour vers Aqaba

Et oui, il est déjà l’heure de rentrer… Snif 🙁 Au choix, si vous avez le temps, vous pouvez rentrez par la route du Roi, célèbre pour ses points de vue et ses routes en lacets. Comptez environ 4h30.

Pour les plus pressés, optez pour la route (65) qui longe la mer Morte. Le panorama n’est pas mal non plus la première heure avec une vue sur l’étendue salée.

Ensuite, le trajet oscille entre désert, sommets et petits villages. L’occasion de se rendre compte, si ça n’est pas déjà fait, que les contrôles de police sont nombreux! Mais aussi de la réalité du pays: certains habitants possèdent des maisons, d’autres des tentes, alors que quelques Jordaniens dorment dans des cases. C’est aussi ça la Jordanie

Questions pratiques :
Est-ce que l’on peut organiser son voyage soit-même en Jordanie ?

OUI définitivement OUI! Comme pour n’importe quelle destination, vous réservez votre voiture de location, vos hôtels et hop c’est réglé! Pour vous aider dans cette tâche, vous pouvez opter pour un site tel qu’Expedia.com par exemple où l’on trouve les meilleures propositions de vols ou d’hôtels en fonction de vos dates de voyage.

Où louer une voiture ?

Avant de partir à l’étranger, le mieux est d’aller sur un comparateur tel que RentalCars, afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix. J’ai loué ma voiture à AQABA, et l’ai rendu au même endroit. À la base, je voulais louer ma véhicule à Eilat en Israël, mais vous n’avez pas le droit de traverser la frontière avec votre voiture de location.

La Jordanie pour une femme: comment s’habiller ?

Grosse question… Officiellement, vous avez le droit de vous habiller comme vous le voulez : aucune obligation de se couvrir les jambes, les épaules ou encore les cheveux.

Dans les faits, vous aurez droit à des regards vraiment TRÈS insistants si vous êtes une femme… Pas toujours pratique d’être couverte quand il fait chaud. Pour ma part, j’ai porté des shorts et des débardeurs, mais j’avais une sorte de long gilet que je mettais quand j’arrivais dans un endroit où il y avait des hommes. Vous n’êtes pas obligée comme je vous le dis, mais sinon ça met vite mal à l’aise.

Quand partir en Jordanie ?

Je suis partie au mois de mars et je trouve ça idéal! Il faisait bon, pas trop chaud, et j’ai eu une semaine de grand soleil. L’été est vraiment très chaud donc ça peut être un peu compliqué pour visiter certains sites comme Petra en pleine journée… Misez sur le printemps ou le début de l’automne.

Est-on en sécurité en Jordanie ? 

La grande question que tout le monde se pose… Personnellement je ne me suis pas sentie en insécurité en Jordanie. Après on ne va pas se mentir, on sent bien que l’on n’est pas non plus dans un contexte très détendu.

Il y a des checks points sur la route très régulièrement et on se fait contrôler par des militaires armés plusieurs fois par jour. Contrôle aussi à l’entrée de tous les hôtels, et de tous les sites touristiques. On va dire qu’ils respectent bien le proverbe « Qui veut la paix prépare la guerre ». Alors tout ce dispositif est assez impressionnant, mais au final, je me sentie assez safe 😉

Combien de temps met-on pour traverser la frontière Jordanie – Israël ?

Ca dépend forcement du monde qu’il y aura devant vous. Cependant, pour indication, sachez que j’ai mis environ 1h pour faire Israël-Jordanie, et 20min pour faire Jordanie-Israël. Dans les deux cas, j’ai pris un taxi pour rejoindre la frontière. Comptez environ 10€ dans les deux cas.


Pour finir, je dois vous dire que j’ai vraiment A-DO-RÉ ce voyage. La diversité des paysages, je dirais même leur immensité, ma nuit dans le désert, ces heures à regarder la voie lactée, les centaines de temples à Petra, les canyons, et enfin la franche rigolade dans la mer morte…

Je conseille la Jordanie à tous les amoureux de mère nature (Ou aux amoureux du houmous #HoumousForeverAgainAndAgain). Bon, si vous y allez, vous me ramenez du humous on est d’accord hein? 🙂

22 réponses sur “Itinéraire : voyage d’une semaine en Jordanie”

  1. Merci pour ton article et surtout les astuces pratiques ! J’aurai 2 questions pratiques en plus :). Côté visa : est ce compliqué d’en avoir un ? Côté budget :
    Est ce une destination accessible type Maroc ou faut prévoir un budget type Islande ? Pour avoir une idée évidemment c’est toujours propre à chacun ! Bise

  2. je checkais rapidement les contacts de mon ancien blog, et bim, il se trouve qu’on était en Jordanie en même temps. C’est vraiment un pays magnifique (Jerash est superbe, et l’est de Amman aussi, tout comme les parcs naturels au milieu du pays, photos en guise de preuve ici https://paintophs2.wordpress.com/2018/04/14/sunnites-delight/ ), et je ne peux que confirmer à quel point les regards insistants pour ne pas dire oppressants peuvent générer de la tension. Surtout si on envisage de se baigner dans la mer rouge ou sur une plage publique de la mer morte.

  3. hello, super article, nous partons en Février pour la Jordanie puis l’Egypte c’est organisé mais nous avons une journée libre à Amman que je voudrais optimiser ; as-tu des recommandations ?
    après tes photos je compte les jours J-166

    belle continuation a ton blog

  4. Bonjour Adeline! Super article! 🙂
    J’y vais en mars prochain avec une amie.
    Je souhaiterais faire un détour et passer quelques jours à Jérusalem, as-tu davantage de précisions et conseils pour passer la frontière, au-delà de la durée ? (lieu, coûts, transports, …)
    Merci!! 🙂

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)