10 expériences immanquables en Ardèche

Les vacances idéales selon vous ce serait quoi? Pour nous il y aurait des paysages incroyables, de très bonnes choses à boire et à manger, et des gens sympas! Et bien devinez quoi… C’est exactement ce que l’on a trouvé en Ardèche 🙂

Du coup, on vous livre ici nos 10 expériences IMMANQUABLES en Ardèche. Je préfère vous prévenir : OUI, vous aller en prendre pleins les yeux, OUI vous allez sûrement grossir, et OUI peut être même que vous allez devenir un peu alcoolique. Mais franchement, vous ne le regretterez pas! 🙂


 

1. Découvrir les villages de caractère Ardéchois 

Sachez qu’en Ardèche ils ne blaguent absolument pas avec les villages mignon tout plein. On en a visité trois qui étaient réellement exceptionnels!

Saint Montan : Situé a deux pas des  gorges de l’Ardèche, le lieu vous transporte immédiatement vers l’époque médiévale. Ne ratez pas ce petit village perché sur son éperon rocheux, c’est juste un voyage en soi.

Labeaume : Ce village est impressionnant. On dirait qu’il s’est posé comme une fleur sur cette falaise où de nombreuses grottes sommeillent. Ne loupez pas le point de vue du village depuis le belvédère. Pour y accéder, traversez le pont au bas du village et suivez les indications (environ 10 minutes de marche). Ça vaut le coup, car le paysage est superbe.

Balazuc : C’est le village coup de coeur de notre séjour. Il domine l’Ardèche et fait face à des falaises impressionnantes.

Le village a une âme, on a adoré s’y balader. Si vous décidez d’y passer, ne ratez pas le clocher de l’église romane. Le point de vue qu’offre le lieu est surprenant.


2. Parcourir la route des crêtes 

Se perdre sur les hauteurs de l’Ardèche au milieu des vignes, voilà ce que vous promet la route des crêtes. De Tournon à Saint Romain le Lerps, la vue sur la vallée du Rhône est à couper le souffle!

On s’est baladé tranquillement à la découverte des paysages ardéchois pendant une grosse heure, arrêt photo compris. D’ailleurs n’oubliez pas de vous arrêter au Belvédère de Saint Romain le Lerps, vous ne le regretterez pas 🙂

 


3. Pédaler sur la ViaRhôna

On a chauffé nos mollets pour partir faire un bout de la ViaRhôna à vélo (enfin, pour être honnête, on avait des vélos électriques alors on s’est plutôt tiédi les mollets, pas plus…).

Depuis Tournon, on a pris la direction Nord Ardèche et plus précisément Saint Vallier, notre objectif. On ne l’a jamais atteint car :
1. Il y avait un picnic que l’on avait bien envie de déguster
2. Il y avait du vin dans le pic-nic
3. Les paysages invitaient à prendre des photos. Bref, vous comprenez quoi…

 


4. S’arrêter déguster les vins Ardéchois 

La voilà l’étape incontournable! Aller en Ardèche sans visiter les domaines viticoles (et surtout goûter les vins hein), c’est tout simplement interdit! Et comme on ne voulait pas brûler en enfer pour l’éternité à cause d’une erreur si bête, on s’est plié à la règle 🙂

Le Domaine JEAN LUC COLOMBO :

Pour la petite histoire, Jean Luc rêvait de devenir vigneron. Il l’a fait et a communiqué sa passion à toute sa famille.

Maintenant ils sont tous alcooliques 😉 Non c’est une blague, eux ils font partie de ces gens qui arrivent à recracher le vin pendant une dégustation, alors que nous on n’y arrive toujours pas… C’est peut-être nous les alcooliques en fait!

Non sans rire, ce sont des gens passionné. À tel point qu’ils ont un rôle déterminant auprès des autres vignerons du Cornas, et notamment dans le développement du vin du territoire.

On a eu la chance de faire une balade en 4×4 dans le domaine, qui surplombe toute la vallée (c’est juste pour dire que l’on n’a pas uniquement bu quoi…). Bref, on a gouté quasiment toute leur gamme de vins et pour être honnête, ils sont TOUS fameux.

 

Le domaine NOTRE DAME DE COUSIGNAC

Coup de coeur pour l’extraordinaire Raphaël Pommier, le vigneron du Domaine Notre Dame de Cousignac (on vous jure, il est extraordinaire cet homme). Il produit des vins d’appellation Côtes du Rhône, Côtes du Vivarais ainsi que des Vins de Pays des coteaux de l’Ardèche et quelques Vins de table pour les rebelles initiés.

Depuis sept générations, la passion de la vigne se transmet au Domaine. Le vignoble est cultivé sans engrais ni insecticide depuis bientôt 30 ans et les vendanges sont toujours manuelles.

On a goûté tous les vins avec Raphaël, ils sont excellents ! Avec un coup de coeur pour le blanc « parcelle sud ». On est reparti avec huit litres 😉

On a même eu la chance de visiter ses caves et de découvrir le travail du vigneron, c’est extraordinaire. Avec Raphaël, on sait désormais que s’il y a des protocoles à suivre dans l’élaboration du vin, il y a surtout une grande part de créativité. Les vignerons sont des artistes en fait! On vous le dit 🙂

 

Le domaine du COLOMBIER

On a fait une très jolie rencontre avec Ludovic Walbaum, du Domaine du Colombier.  Depuis le début du 19ème siècle, ils font du vin dans la famille Walbaum, ils savent de quoi ils parlent les loulous.

Ludovic est un type génial qui vous communique sa passion pour le vin et pour le travail bien fait. Pour goûter ses vins, on a bu l’apéro avec lui…

Selon nous, c’est à la façon dont un type te reçoit à l’apéro que tu peux remarquer sa qualité d’homme. Et nous, on est parti de chez Ludovic en se faisant la bise.

Pourquoi? Car TOUS ses vins étaient bons, frais, bien structurés et accessibles financièrement.  Mais aussi parce que l’on a senti avoir rencontré un homme de qualité.

Il propose des visites et dégustations, des spectacles et des concerts dans les caves (y’a pas de tournantes rassure toi). Il y a même un jardin pédagogique où les enfants peuvent découvrir les différents cépages.

Avec tous ces arguments, on est parti de chez Ludovic avec six litres de vin. On aurait voulu en prendre plus mais après ça faisait lourd dans la valise 😉

 


5. Visiter le Château de Crussol 

Un édifice majestueux construit au XIème siècle. Il se dresse sur son éperon rocheux (lui il n’a pas trop bu, il tient sur son éperon 😉 ) et domine la vallée du Rhône.

Au delà du caractère historique du château qui servait de point de contrôle dans cette zone très empruntée, l’état du château rend la balade vraiment interessante.  Petite info qui fait plaisir, l’accès au château est gratuit 😉


6. Dormir dans un véritable lodge au bord de l’Ardèche 

Direction le Lodge du Pont d’Arc, adresse insolite où l’on a dîné et passé la nuit. Situé dans un écrin de verdure, à deux pas de l’arche naturelle du Pont d’Arc et au bord de l’eau, vous avez la possibilité de dormir dans de véritables lodges tout confort (oui vous nous connaissez, on est des aventuriers mais faut pas pousser quand même).

Nous on était en lodge hyper classe. C’est complètement dépaysant, nature, sans négliger la qualité de la prestation. C’est un peu l’esprit safari mais en Ardèche. C’est un safardèche quoi! Bon ok elle est nulle…

Sachez que depuis le lodge du Pont d’Arc, vous avez la possibilité de partir en canoë pour 3 km de descente dans les Gorges de l’Ardèche. Et le passage sous l’arche est prévu, voire obligé. Nous on n’a pas pu, la météo était mauvaise, mais on a regretté de ne pas pouvoir le faire.

On a aussi dîné sur place. L’établissement propose un concept hors normes. Tu dînes dans le « kota du trappeur« . C’est en fait une cabane en bois assez intimiste dans laquelle un réchaud à gaz et une table forment le point central autour duquel tu peux manger en cercle avec tes potes, en famille ou en amoureux.

Le Lodge Pont d’Arc se charge de te procurer l’ensemble des produits du repas. Certains comme la viande ou les brochettes de légumes sont à cuire sur place (et sont trop bons) et certains sont précuits, juste à réchauffer (comme le camembert, les chamallows et les fondants au chocolat ..).

Ne vous faites pas de soucis pour la quantité (et la qualité) de ce qui compose le panier repas, c’est pantagruélique. On n’avait jamais testé ce genre de concept et on approuve à 2000%. C’était super agréable.

Ne vous faites pas non plus pour le vin, on vous sent paniqués là… Vous aurez votre bouteille de vin Ardéchois 😉

 


7. Goûter à la Caillette (et à tous les autres produits Ardéchois au passage) 

Si tu vas en Ardèche et que tu ne goûtes pas la caillette … Tu frôles vraiment le drame! Heureusement pour toi, on t’en proposera partout 🙂

La caillette est une boulette de viande plus ou moins grande, cuisinée avec des blettes ou des épinards. Les ardéchois que l’on a rencontré se disputent encore pour la vraie recette alors on vous laisse les départager quand vous y allez hein Bon, une chose est sûre c’est vraiment très très bon, alors il ne faut pas passer à côté!

On vous parle de caillette mais ce n’est qu’un détail. Il faudra évidemment goûter aussi le picodon, ce petit fromage de chèvre immanquable, mais aussi les châtaignes, la crème de marron, les myrtilles …  Aucun risque, vous n’allez pas mourir de faim!


8. Se prendre une grosse claque dans les gorges de l’Ardèche 

Vous vous doutiez bien que l’on ne passerait pas à côté de cette étape IMMANQUABLE de l’Ardèche. Préparez vous psychologiquement à vous prendre une bonne grosse claque!!! C’est vraiment grandiose!

On est parti direction les gorges de l’Ardèche du village de Saint Remèze pour arriver sous l’arche naturelle du Pont d’Arc. Sur le chemin, impossible de faire autrement que de s’arrêter sur TOUS les points de vue qu’offre la route des Gorges.

Comme la plupart des personnes qui ont parcourus ce chemin, on a été époustouflé par le panorama depuis le belvédère de la Madeleine. Mais il est loin d’être le seul lieu depuis lequel vos yeux pourront s’émerveiller. On vous laisse découvrir par vous même et on vous donne un avant-goût avec ces quelques photos.


 9. Passer sous l’arche du Pont d’Arc en canoë 

On a terminé la route des gorges de l’Ardèche en s’arrêtant devant l’arche naturelle du Pont d’Arc. Finir les gorges avec le Pont d’Arc c’est un peu la cerise sur le gâteau (et vous nous connaissez… Nous et les gâteaux, c’est l’amour fou!).

Ce site est juste merveilleux. Ne faites pas la même erreur que nous, et faites une balade en canoë sur l’Ardèche pour passer sous le pont d’Arc. Vous vous demandez quelle erreur on a fait? On est juste arrivé carrément en retard comme des nazes.. Bref, ne soyez pas naze s’il vous plaît, et racontez-nous comment c’était!

 


 10. Se laisser émerveiller par les couleurs de l’Automne

Ça, on vous l’avoue, c’était juste LA grosse bonne surprise de notre venue! On entend toujours parler de l’automne au bout du monde, au Canada par exemple, mais croyez-nous, l’automne en Ardèche vaut son pesant d’or (oui j’ai volé cette expression à ma grand mère, je fais ce que je veux!).

Que ce soit le long de notre balade à vélo sur la ViaRhôna, dans les vignes du Domaine de Jean-Luc Colombo, ou encore dans les gorges de l’Ardèche, les couleurs de l’automne ne nous ont pas laissé insensibles.

Oui bon ça va on l’avoue, nous aussi on a des petits coeurs tout mous… Bon, si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à y aller fin septembre début octobre, c’est vraiment sublime! 


 

Où dormir : 

Hôtel de la Villeon : Tournon  

La chambre est superbe, avec une décoration contemporaine qui a su préserver le charme de la batisse ancienne. La qualité de la literie et l’hygiène irréprochable ont confirmé la qualité de la prestation.

Enfin, le service professionnel n’a rien gâché à l’expérience. Un élément central, le jardin de l’hôtel est très beau et permet d’avoir une vue imprenable sur le village et ses alentours.

En plus le petit déjeuner est délicieux. Ne passez pas à côté. Du sucré au salé, TOUT était vraiment très bon. Même le vin… Mais nooooon, on n’en a pas bu à ce moment là. Vérité ou mensonge? 😉

Maison d’hôtes « coeur de vignes » 

Bienvenue chez  Céline & David, propriétaires de la maison d’hôtes « Cœur de vignes » situé à Saint Péray. Et ce n’est pas pour rien qu’ils ont nommé la maison ainsi. En effet, elle est implantée sur un ancien domaine viticole du 18ème siècle. Niveau charme, il y a du niveau ici!

Mais ce n’est pas tout, Céline et David savent vraiment accueillir leurs hôtes. On a mangé sur place. Céline cuisine, David raconte et sert le vin.

Ils forment un duo de choc car la cuisine de Céline est DELICIEUSE (sa caillette est huuuuuuuuuummmmmm 😉 et le vin que propose David est aussi bon que sa façon de le présenter. On aurait aimé passer plus de temps avec ces gens accueillants, qui savent tout de même ne pas être envahissants.

Cerise sur le gâteau, il y a seulement deux chambres dans la maison et elles sont très accueillantes. Joliment décorée, l’ensemble du mobilier est de qualité et le coin douche est hyper agréable. Bon vous l’avez compris, on a adoré l’endroit. On aurait aimé y passer quelques nuits de plus.

Notre dame de Cousignac 

Au domaine Notre Dame de Cousignac on ne fait pas que boire, on peut aussi y séjourner!

On a aussi dormi au domaine car Raphaël offre une prestation chambres d’hôtes. Ce n’est pas compliqué, vous dormez dans la vieille bâtisse du domaine, vous traversez les époques pour passer une nuit au coeur du vignoble et des caves. La prestation est d’une simplicité extraordinaire, et c’est ce qui la rend attrayante selon nous.

Où manger :

La cigale et la Fourchette  

C’est le genre d’adresse que l’on hésite à partager car on aimerait bien la garder pour soi. Un lieu où il est bon de se retrouver en famille ou entre amis. Dans le village de Larnas, le chef Alexandre concocte des plats raffinés et modernes. Il sait mettre le terroir ardéchois à l’honneur et ses desserts sont à se taper le c… par terre.

Quel plaisir d’apercevoir en cuisine un chef qui fait son métier avec tant de passion. L’assiette est gastronomique mais sans fioritures. L’ambiance dans ce petit resto de village est infiniment sympathique. On a adoré sa manière de faire de la bistronomie 🙂

Pour tout ceux d’entre vous qui ne tiennent plus en place à l’idée de partir découvrir l’Ardèche, rendez vous sur le site Ardèche-guide.com pour réserver vos prochaines vacances 🙂

25 réponses sur “10 expériences immanquables en Ardèche”

  1. Super cet article! On est ravis que votre passage en Ardèche vous ait laissé de jolis souvenirs, et que vous les partagiez avec nous à travers ces supers photos!
    A très vite!
    Marina, Office de Tourisme Pont d’Arc – Ardèche.

  2. saint romain de lerps j ai travaille a l IMP « le cigalou » avec mme LAINE tres bons souvenirs . ruoms mon adolescence CES a vallon pont d arc apres lycee a AUBENAS QUE DE SOUVENIRS et bien d autres encore……………….

  3. Vous nous faîtes envie! Je connais l’Ardèche et adhère à vos commentaires élogieux sur les sites. Nous avons envie de rencontrer ces vignerons et vos adresses où dormir et manger sont intéressantes et nous invitent à y aller. Merci pour ce partage. Je vais le conserver pour mon prochain séjour en Ardèche.

  4. Je viens de lire vos articles et waouh et oui c’est ça l’Ardèche et tant d’autres endroits magiques. Cela fait 3 ans que nous avons quitté notre Normandie pour l’Ardèche où nous avons repris un petit camping. 3 ans où chaque jour on savoure la chance que l’on a de vivre ici. Nos coups de coeur : le rocher de Sampzon et sa vue panoramique, les randonnées au bord de l’Ardèche, le viel Audon… il y a tant à découvrir.

  5. Merci pour ce magnifique reportage qui fait découvrir notre belle région. L’Ardèche du Nord est à ne pas manquer également, à pied, à cheval ou en vélo : Le Mastrou, les Monts Ardéchois, les villages de caractère, les confitures et produits à base de chataignes, de lait de chèvre, l’excellente charcuterie, et tellement d’autres saveurs inoubliables. Nous vous attendons !

  6. Merci pour ce bel article, il va nous servir pour notre prochain petit week-end, dommage sans toi 😉 on va se faire 3-4 jours avec les enfants (+Drony…mais sans Jojo !!!) et comme je ne connaissait absolument rien à l’Ardèche, ça tombe juste bien, grâce à toi je vais gagner du temps dans les recherches !!! Merci ma p’tite Adeline 🙂

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)