Bahamas : Les îles Abacos, plusieurs destinations en une!

Plus de 120 îles forment les Abacos Islands. L’une des destinations des Bahamas à ne pas manquer si vous aimez la mer, la pêche, les bateaux, les petites villes mignonnes, et bien évidement les plages de ouf.

Je pense qu’il est impossible de ne pas aimer les îles Abacos. Il y a tant de choses à voir, que ce soit sur l’île principale, dans les parcs, dans la ville de Marsh Harbour, ou lors d’excursions dans les îlots de Man-O-War Cay ou Hope Town. Non, je confirme, si vous n’aimez pas, c’est que vraiment vous êtes trop compliqué 🙂

Bahamas Abacos

Voici quelques exemples de ce que j’ai pu faire et voir dans cette destination… Croyez-moi, ça vaut le coup!

Bahamas Abacos

Rencontrer un aventurier des temps modernes

Quoi, encore des trous bleus ? Oui, je sais ce que vous vous dites, on en a déjà entendu parler sur les autres îles des Bahamas… Sauf qu’à Abaco vit le spécialiste mondial dans l’exploration des trous bleus terrestres. Son nom: Brian Kakuk. Un Américain, qui s’est installé ici il y a plus de trente ans.

C’est lui, par exemple, qui a servit de guide lors des tournages de National Geographic. Il ne vit que pour ça : il plonge tous les jours ou presque. Partir explorer un trou bleu ou personne n’est jamais allé, sans savoir ce qu’il va y trouver, ça ne lui fait pas peur à lui! Un aventurier, un vrai !

Il m’a emmené à l’entrée de la grotte la plus connue : Dan’s Cave. L’intérieur est absolument sublime! Mais réservé aux plongeurs confirmés, donc pas à moi quoi… Mais si vous êtes un plongeur confirmé, n’hésitez pas à contacter Brian.

Après les grottes, les trous bleus! Direction « Sawmill Sink » Blue Hole! Je vous le conseille pour une petite baignade, une plateforme à été aménagée pour descendre facilement. Et après l’avoir testé je peux vous le garantir : il n’y a absolument aucune bête étrange à l’intérieur 🙂

Il a notamment trouvé des ossements dans des cavités inexplorées de ce trou bleu, dont certaines espèces étaient méconnues des scientifiques! Il collabore ainsi avec l’association Friends of Environment, qui possède un petit musée très intéressant sur la question. Bref, vous l’aurez compris, cette rencontre a été passionnante 🙂

Visiter Man-O-War CAY

Si vous êtes à Abaco, prenez immédiatement un ticket pour aller voir ces deux îlots qui ne manquent pas de charme! Man-O-War est une toute petite île : on peut facilement la faire à pied en une demie-journée.

En plus, point positif, les voitures y sont interdites et seules les voiturettes de golf sont autorisées. On y découvre de nombreuses maisons toutes mignonnes, de toutes les couleurs, mais aussi plusieurs fabriques de bateaux. Et oui, Abacos Islands est le paradis pour la plaisance, impossible de ne pas en voir où que vous soyez.

Se Balader à Hope Town

Ne manquez pas aussi Hope Town. Je vous l’ordonne même, allez-y!! (Ça y est je m’enflamme je donne des ordres… Pardon!) J’ai tellement aimé son phare rayé rouge et blanc, mais aussi ses maisons colorées

Celles-ci sont en plus chargées d’histoire puisqu’elles datent pour beaucoup de plus de deux cent ans, période durant laquelle les loyalistes britanniques se sont installés ici.

Certains habitants sont ainsi établis à Hope Town depuis huit générations! Et puis on peut y trouver aussi quelques plages magnifiques et quasi désertes au nord de l’île 😉

Découvrir une faune incroyable

Bon, on ne va pas se mentir, si j’ai aimé cet île, c’est aussi parce que j’y ai vu tout un tas d’animaux incroyables! J’ai pu observer par exemple des perroquets Abaco dans leur milieu naturel, dans le parc national d’Abaco. Endémiques de l’île, ils sont magnifiques avec leurs couleurs : vert, rouge, bleu, blanc et jaune.

Et puis il y a aussi l’activité sous-marine. J’ai véritablement été en extase devant un tel spectacle! N’hésitez surtout pas si vous avez la possibilité de naviguer ou même de plonger dans l’East Abaco Creeks.

Cet espace naturel est magnifique : j’y ai vu des dizaines et des dizaines de tortues et de raies:) Je n’étais jamais allée dans un parc naturel aussi peuplé!

Profitez-en aussi pour faire du snorkeling dans la réserve marine de Pelican Cay. Les coraux et les poissons y sont magnifiques. Ici aussi, j’ai simplement vu les plus beaux coraux de ma vie! Il n’est d’ailleurs pas rare d’y observer quelques raies… J’en ai vu plusieurs pour ma part!

LE SPOT À SUNSET

Vous l’attendiez cette information hein 🙂 Et bien c’est tout simplement depuis le port de Marsh Harbour selon moi. Et cerise sur le gâteau, il y a un soir ou j’ai même vu un dauphin passer dans le port! Magique 🙂

Où dormir ?

Au Conch Inn Marina. Cet hôtel possède quelques chambres, au bord de la marina. Bien situé, près de plusieurs restaurants et bars, et proche du dock où l’on prend les ferries en direction des îlots (comptez 7$ en taxi pour vous y rendre).

Adresse : Bay Street, Marsh Harbour, The Abacos (Bahamas). Prix: Environ 140$/nuit.

Après les îles Abacos, retrouvez mes articles sur Nassau, la capitale des Bahamas, Andros l’île sauvage ou encore Grand Bahama Island et ses plages paradisiaques.

Si un tel voyage, en mode écotourisme, vous tente (ou si vous souhaitez simplement profiter des plages paradisiaques), je vous conseille deux agences : O Voyages et Tropicalement Vôtre  qui sont spécialistes de la destination.

Concernant les vols, Air Caraïbes propose des vols quasi direct avec : Paris-San Salvador en direct à l’aller et San Salvador-Paris avec une escale de 2 heures à Saint Domingue au retour.

De plus, vous pouvez retrouver mon aventure complète sur le site des Bahamas : Bahamazing Experiences Oui, le nom déchire 🙂 Et pour les infos complémentaires, vous trouverez tout sur le site de l’office du tourisme des Bahamas

Bon voyage aux Bahamas les loulous 🙂

4 réponses sur “Bahamas : Les îles Abacos, plusieurs destinations en une!”

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)