Découvrez le vrai visage des Bahamas

Que ceux qui pensent que les plages sont paradisiaques aux Bahamas lèvent le doigt! Toutes les mains sont levées? Bon ok, j’aurais dû m’en douter… Je vous le dis tout de suite, selon moi c’est ici que vous trouverez les plus belles plages du monde! Sans aucun doute! Je vais d’ailleurs vous en faire découvrir quelques unes un peu plus tard 😉

Mais qui sait, en revanche, que les Bahamas possèdent également 45 parcs nationaux (et ce chiffre est en constante augmentation!!), des forêts immenses, des centaines de trous bleus ou encore des zones préservées où la mangrove et des dizaines d’espèces différentes se côtoient?

Bahamas

J’ignorais totalement cette facette «naturelle» avant de partir, mais j’ai pu la découvrir lors de mon voyage, sur le thème de l’écotourisme, à travers quatre destinations différentes : Andros, Grand Bahama Island, les îles Abacos et New Providence (Nassau, la capitale).

Bahamas

Andros, l’île sauvage

Pour commencer, partons pour Andros, la plus grande île des Bahamas. Retrouvez ICI l’article complet sur Andros. Un joli coup de coeur, même si ce n’est certainement pas la destination la plus connue. À Andros, la nature dicte sa loi! Une philosophie que l’on retrouve au Small Hope Bay Lodge, mon point de chute sur l’île. L’un des rares hôtels d’Andros, à l’atmosphère unique…

Bahamas

Là-bas, on laisse son portable de côté, on oublie la télévision, et on profite du lieu, au bord d’une plage magnifique, et propice, évidemment, à quelques dégustations de cocktails! 😉 On est pas venu ici pour souffrir oh!!

Bahamas

On profite aussi du staff ultra compétent et adorable pour découvrir les quatre coins d’une île qui possède la plus forte concentration de trous bleus au monde! Des ronds, des grands, des petits, en mer ou sur terre: ils sont partout! Si vous êtes courageux, comme moi (c’est à dire… Vite fait!!) vous pourrez peut-être même dire «j’ai plongé et nagé dans un TROU BLEU».

Un phénomène incroyable, profond d’environ 45 à 200 mètres! Découvrez le célèbre Captain Bill’s Blue Hole ou encore le Cousteau’s Blue Hole, surnommé ainsi en l’honneur du commandant Jacques-Yves Cousteau, qui a plongé dans ce dernier il y a environ 50 ans.

À Andros, vous pourrez également dire «j’ai nagé dans la troisième plus grande barrière de corail en longueur du monde»! Et oui, le Small Hope Bay Lodge est surtout connu pour son centre de plongée.

Partez en bateau, et profitez d’un spectacle incroyable (je vous avais promis de l’eau turquoise, je tiens parole!). J’ai pu observer de nombreuses tortues marines, et sous l’eau, j’ai vu des dizaines de poissons aux couleurs magnifiques…

Pêche à la mouche, balade en vélo au milieu des pins… Toutes sortes d’activités sont possibles sur cet île des Bahamas. Une destination un peu coupée du monde et où l’on se sent bien (tout comme sur les îles Abacos, mais je vous en parlerai plus tard) !


GrandBahama ISLAND : Les plus belles plages

Prochaine étape un peu différente : GrandBahama, l’une des îles les plus visitées des Bahamas avec Nassau. Découvrez ICI l’article complet sur GrandBahama.

Forcément, sa proximité avec la Floride (20 minutes en avion) en font une destination privilégiée pour les Américains. Méfiez-vous pourtant des apparences… Cette île possède de nombreux paradis naturels.

Sachez, pour commencer, que les plages y sont paradisiaques. Je pense avoir vu l’une des plus belles à Fortune Bay Beach, à seulement une demie-heure en vélo de Freeport (et je précise bien évidement que c’est plat, je le répète on est pas venu ici pour souffrir!).

Le spectacle est grandiose à marée basse. Et j’ai même pu observer une raie dans quelques centimètres d’eau 🙂 Impossible d’expliquer la sensation quand on se trouve là : j’ai passé l’après-midi à sourire bêtement en disant « Wahou!! Non mais Wahou!! Non mais… Cet endroit existe, WAHOU!! »

Que dire aussi de Gold Rock Beach, une plage qui a notamment servi de décor au film Pirate des Caraïbes. Même si je n’y ai pas croisé Johnny Depp, ce lieu vaut tout de même le détour! 😉 En particulier parce qu’il se situe dans l’un des trois parcs nationaux de l’île: le Lucayan National Park. Ici aussi, je vous conseille la plage à marée basse.

À quelques mètres seulement, la beauté de la mangrove ne m’a pas non plus laissée indifférente. Bien calée dans mon petit kayak, j’ai pu observer de nombreuses espèces, dans l’eau (bébés barracudas…), où en dehors.

Ma rencontre, nez à nez, avec un petit raton laveur m’a laissée sans voix 🙂 Oui vous avez bien lu, un raton laveur, et non,  je n’ai pas bu trop de cocktail je vous rassure, les ratons laveurs sont bien des habitants de la mangrove!

Comme à Andros, les trous bleus et les cavités ne manquent pas non plus sur  GrandBahama Island. L’un des plus connus? Owl Hole, où vous pourrez faire un saut de neuf mètres dans l’eau (perso, j’ai opté pour la descente par l’échelle, c’est bien l’échelle!).

Enfin, si vous aimez la nature comme moi, n’hésitez pas à explorer aussi le sud, aux alentours de McLean’s Town, une petite bourgade un peu éloignée de tout. Avec l’aide de mon guide, Rudy, j’ai pu découvrir près d’une trentaine d’espèces d’oiseaux différents! Mention spéciale pour le Hairy Woodpecker ou encore le Red-Legged Thrush (ci-dessous).

Enfin, un incontournable selon moi à GrandBahama : Coup de coeur pour le Garden of the Groves, un jardin luxuriant!


Nassau, et son côté nature

Après Grand Bahama, laissez-vous surprendre par Nassau (Retrouvez ICI l’article complet sur la capitale). Située sur l’île de New Providence, Nassau est la destination plus visitée des Bahamas.

Là aussi, les plages y sont merveilleuses. Mais si l’envie de changer de programme vous tente, ou si vous n’y restez qu’une petite journée, je vous conseille deux coins très mignons. D’abord, le jardin botanique The Retreat.

Une belle occasion de se ressourcer, de découvrir 170 espèces de palmiers différentes (notamment), mais aussi les actions du Bahamas National Trust, une association chargée de préserver les espaces naturels des Bahamas.

Faites un saut également au Bonefish Pond National Park, un parc de 520 hectares créé il y a moins de vingt ans et qui permet de s’évader l’espace de quelques heures loin de l’agitation de la ville.


Les îles Abacos, plusieurs destinations en une

Finissons en beauté avec les îles Abacos (Retrouvez ICI l’article complet). J’ai franchement adoré cet endroit! Il y tellement à voir et à faire…

Premier jour, et première expérience passionnante. J’ai commencé par aller voir des trous bleus et des grottes avec Brian Kakuk, LE spécialiste mondial dans le domaine. Autant dire que c’était ultra intéressant!

Le lendemain, la pluie était de la partie… Pas grave: ma rencontre avec les perroquets Abaco, endémiques de l’île, m’a permis de totalement oublier la météo!

Quel bonheur de les observer dans leur espace naturel, de les voir s’envoler d’arbres en arbres dans le parc national d’Abaco ou de les écouter communiquer. Merveilleux 🙂

Quel plaisir, aussi, de découvrir les nombreux îlots entourant les Abacos… Comme Man-O-War Cay, un endroit où l’on se verrait bien passer une semaine loin de tout. Le calme règne en maître sur cette petite île que l’on peut parcourir à pied, sans être gêné par les voitures… Et pour cause, les habitants se déplacent en voiturette de golf (Plus choux que ça tu meurs!).

Dans la même veine, l’îlot Hope Town est à visiter absolument!! Découvrez ses splendides maisons colorées, chargées d’histoire, ou son phare rayé.

Enfin, pour terminer, si je vous racontais ma dernière expérience sur l’île? INOUBLIABLE 🙂 Je suis partie en bateau découvrir les Pelican Cays and Sea Park, une réserve marine sublime.

Après avoir vu passer une raie aigle, j’ai plongé avec mon masque et mon tuba pour contempler les coraux et de jolis poissons bleus, jaunes et blancs. Je n’ai pas vu de tortues, hélas…

Mais je me suis rattrapée quelques instants plus tard en faisant un saut (en bateau) dans l’East Abaco Creeks National Park. Certainement mon endroit préféré

Sur une eau turquoise, entourée de mangrove, j’ai pu apercevoir des dizaines de tortues vertes et de raies! Dans un espace totalement préservé, en totale liberté!! Une expérience magique, pour une journée qui restera gravé dans ma mémoire à tout jamais 🙂

Et que dire de ma rencontre, une fois le bateau amarré, avec un lamantin ? Oui oui, vous avez bien lu, un très gros mammifère herbivore vivant sous l’eau, et très amical puisqu’il est venu de lui-même passer quelques minutes autour du bateau à nous observer. Oui, je vous jure qu’il nous observé autant qu’on l’a observé, on l’a intrigué le pépère!

Je ne vous avais pas dit que les Bahamas étaient un petit paradis nature ?

Conseils :

Si je peux vous donner quelques conseils pour votre voyage aux Bahamas :

  • Aller dans les parcs naturels! Il y a tant à voir : jardins, parcs, trous bleus, mangrove, animaux, barrière de corail ou plages sublimes!
  • Faites plusieurs îles. Chaque destination a son ambiance et ses particularités. J’en ai fait quatre : Nassau, The Abacos, Andros et GrandBahama Island. Pourtant je ne pense qu’à une chose : retourner aux Bahamas pour en faire d’autres!

  • N’hésitez pas à prendre des guides sur place. J’ai remercié mille fois ceux avec qui je suis allée visiter les parcs, car grâce à eux j’ai vu des raies, des tortues, des espèces d’oiseaux incroyables… Leurs connaissances et leurs yeux d’expert font la différence!
  • Ouvrez vous aux autres : Les Bahaméens sont ADORABLES! Vous le verez, tout le monde parle très facilement ici, alors profitez-en 😉

  • Ne partez pas sans goûter le Bahama Mama. Un des cocktails Bahaméens pour lequel j’ai eu un petit coup de coeur. Vous m’en direz des nouvelles 😉 Et n’oubliez pas de boire avec modération les loulous hein!! #VousFaitesCeQueVousVoulezHein
  • Enfin, réservez le hublot pendant les vols entre les îles : Ce serait bête, parce que vous louperiez les plus beaux paysages de votre vie, ballot!

Si un tel voyage, en mode écotourisme, vous tente (ou si vous souhaitez simplement profiter des plages paradisiaques), je vous conseille deux agences : O Voyages et Tropicalement Vôtre  qui sont spécialistes de la destination.

Concernant les vols, Air Caraïbes propose des vols quasi direct avec : Paris-San Salvador en direct à l’aller et San Salvador-Paris avec une escale de 2 heures à Saint Domingue au retour.

De plus, vous pouvez retrouver mon aventure complète sur le site des Bahamas : Bahamazing Experiences Oui, le nom déchire 🙂 Et pour les infos complémentaires, vous trouverez tout sur le site de l’office du tourisme des Bahamas

Bon voyage aux Bahamas les loulous 🙂

6 réponses sur “Découvrez le vrai visage des Bahamas”

  1. Salut Adeline ! j envisage d y aller l hiver prochain (mon chéri m a offert un voyage pour mon anniv…où je veux !) Peux tu me dire comment tu es passé d une ile à l autre ? quels tarifs ? je prends toutes les infos pratiques auxquelles tu pourrais penser ! merciiiii !

    1. Hello! T’as bien raison de choisir les Bahamas !! Et il est top ton chéri de t’avoir offert un voyage ou tu veux 🙂 Pour passer entre chaque île j’ai pris l’avion à chaque fois, c’est assez grand quand même, mais les vols ne sont pas très long, entre 15 min et 1h selon les îles. Il y a plusieurs compagnie qui s’en chargent, personnellement j’ai pris BahamasAir, Flamingo et LeAir. Et pour les tarifs c’est vraiment variables .. Ca dépend des iles, des trajets, du moment de ta réservation dur de donner une estimation … En tout cas je te souhaite d’y aller c’est SUBLIME!!

  2. pour un milliard de dollar je laisse ce que tu veux . mais sûrement pas l envie de découvrir les bahamas . merci pour ce rêve .erick

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)