Bahamas : Que voir à Andros ? L’île sauvage

Une belle découverte! Andros est la plus grande île des Bahamas, la cinquième plus grandes Caraïbes, elle fait cinq fois la taille de la Martinique. Et l’une des moins peuplées avec seulement 8000 habitants… Autant dire que l’on n’y va pas pour faire les boutiques 🙂

Si vous aimez la nature, en revanche, vous allez être servis! La liste est longue! Il y en a pour tous les goûts: pêche à la mouche, plongée, randonnées…

Personnellement, j’ai séjourné au Small Hope Bay Lodge, qui propose plusieurs activités sur l’île.

Un paradis pour les plongeurs

Les amateurs de plongée sous-marine vont être ravis. En effet, le Small Hope est spécialisé dans le domaine et possède une longue expérience : c’est tout simplement le plus ancien centre de plongée au monde!

À quelques minutes de bateau seulement, vous pourrez plonger à proximité de la troisième plus longue barrière de corails, où vivent des requins, des tortues, des raies et plein d’autres espèces!

Quel que soit votre choix – plongée en bouteille ou snorkeling – vous ne serez pas déçus. Perso, j’ai opté pour le snorkeling et j’ai pu observer de nombreuses espèces de poissons, dont le poisson perroquet!

Cerise sur le gâteau, une fois hors de l’eau, j’ai aussi vu passer une énorme tortue de plus d’un mètre près de petits îlots, dans un cadre idyllique… Le rêve! Sérieusement, il n’y a pas d’autres mot, c’était un rêve éveillé!

Partez découvrir les trous bleus

Il y en a des centaines! Andros possède l’une des plus forte concentration de trous bleus, ces gouffres verticaux profond de plusieurs dizaines de mètres. Si certains sont difficiles d’accès (et préservés), vous aurez tout de même la possibilité d’en découvrir environ une dizaine sur terre ou en mer.

Je suis partie avec Dennis, l’un des guides du Small Hope, qui connaît l’île comme sa poche et ne manque pas d’humour! Avec lui, j’ai pu découvrir le «Cousteau Blue Hole», qui tient son nom de… Devinez… OUI! Vous avez trouvé, du commandant Jacques-Yves Cousteau.

Pour la petite histoire, le célèbre explorateur est venu au début des années 70 pour y effectuer quelques recherches (beaucoup de scientifiques viennent encore aujourd’hui pour les étudier). Cousteau s’est alors rendu compte que ces trous bleus terrestres sont reliés à la mer en injectant du colorant dans l’eau. Malin le monsieur 🙂

Autre trou bleu à voir: «Captain Bill’s Blue Hole». Plutôt photogénique comme vous pouvez le constater, on peut aussi nager dedans! Ne manquez pas non plus le « Counch Sound Blue Hole« , situé en mer, mais au bord de la plage et accessible en quelques secondes à la nage !

Où dormir ?

Au Small Hope Bay Lodge : Incontestablement! Une véritable institution à Andros et l’un des rares hôtels de l’île. J’ai adoré, c’est un vrai coup de coeur!!! Un lieu à l’atmosphère unique, géré aujourd’hui par Jeff Birch, le propriétaire (et accessoirement plongeur, pilote d’avion…) et ses enfants Casey et Brian.

Ici, on déconnecte totalement. Exemple : entre 18 et 20 heures, on coupe le wifi, car c’est l’heure des cocktails au bord de l’eau! Oui, vous vous en doutez, je me suis pliée à la règle 🙂

On déguste les bons petits plats préparés par la cuisinière, et l’on se mélange, entre les clients et les employés, pour discuter des nombreuses choses que l’on a vu pendant la journée. Ici je valide TOUT : Le lieu, l’ambiance, la plage, la nourriture, les cocktails … Une valeur sûre!

 

Comptez environ 300$ la nuit en all inclusive. Repas, boissons, et nombreuses activités comprises.

Après Andros, retrouvez mes articles sur Nassau, la capitale des Bahamas, Les îles Abacos ou encore Grand Bahama Island et ses plages paradisiaques.

Si un tel voyage, en mode écotourisme, vous tente (ou si vous souhaitez simplement profiter des plages paradisiaques), je vous conseille deux agences : O Voyages et Tropicalement Vôtre  qui sont spécialistes de la destination.

Concernant les vols, Air Caraïbes propose des vols quasi direct avec : Paris-San Salvador en direct à l’aller et San Salvador-Paris avec une escale de 2 heures à Saint Domingue au retour.

De plus, vous pouvez retrouver mon aventure complète sur le site des Bahamas : Bahamazing Experiences Oui, le nom déchire 🙂 Et pour les infos complémentaires, vous trouverez tout sur le site de l’office du tourisme des Bahamas

Bon voyage aux Bahamas les loulous 🙂

4 réponses sur “Bahamas : Que voir à Andros ? L’île sauvage”

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)