Les grands espaces du département de la Loire: Eh ouais Y’a pas que les Alpes hein ;)

Tu cherches à t’évader dans des grands espaces ? À te couper de la frénésie du monde qui t’entoure, mais sans pour autant faire des milliers de kilomètres dans un pays étranger où ils sont bien gentils, mais ils ne parlent pas un brin de français (on ne peut pas être parfait) ? Tu cherches à manger terriblement bien pour pas trop cher ? Tu veux des belles prestations hôtelières à des tarifs abordables ? Tu veux vivres des grandes sensations et rencontrer des populations adorables… ?

… Eh bien tu rêves mon pote ! Tu t’es cru chez les bisounours ou quoi?   Bon, excuse-moi, je me suis emballé, j’adore te taquiner. En plus, tu réponds jamais ! Et en fait, oui on a une solution pour toi… C’est le département de la Loire 🙂

1 Le département de la Loire, c’est où ce machin-là ?

Avant d’aller plus loin dans le détail de cette destination, on a une question capitale pour toi : sais-tu où se situe le département de la Loire? Ben non, seuls les supporters des Verts, les fans de Praluline, quelques érudits et ceux qui y vivent le savent… Face à ce pitoyable constat, voici une carte qui te permet de voir où se situe le département. C’est d’ailleurs la carte qu’on a utilisée pour le localiser… Oui oui, on est pitoyable aussi ! Ah Ah !

 

Tu vois mieux où c’est maintenant? En gros, à 1 h de Lyon t’as la possibilité de te mettre au vert. On a même envie de dire « Allez au vert ! » Il faut rendre à César ce qui est à César, cette petite boutade, c’est celle de Loire Tourisme, du coup tu peux en penser ce que tu veux… Moi cette petite référence au foot m’a bien plue 🙂

Bon, maintenant que tu sais où c’est, tu te demandes peut-être l’intérêt d’aller passer quelques jours dans des grands espaces? On va te répondre sérieusement…

2 Pourquoi faire le choix des grands espaces ?

Puisque tu demandes, on va te répondre (si t’es pressé, zappe ce paragraphe c’est que des conneries). En effet, les grands paysages c’est super, car :

  1. Tu peux facilement y perdre ta femme et revenir vraiment plus léger pour reprendre le boulot ;
  2. Vu que tu manges bien dans la Loire, forcément tu grossis et sache que dans un grand paysage tu passeras toujours facilement (c’est comme dans un grand jogging… On se sent à l’aise) ;
  3. Aussi, tu dois savoir que les grands espaces c’est bien, car les petits franchement ils sont trop petits 😉
  4. Et enfin, les grands paysages c’est chouette, car ça t’offre la possibilité de faire toutes les choses qui vont suivre dans le reste de l’article 😉

3 Que faire dans le département de la Loire ?

Il y a tellement de choses variées à faire dans le département qu’on a souhaité découper notre réponse suivant les deux territoires qu’on a découverts, à savoir le Forez et le Roannais 🙂  On va donc commencer par la découverte du Forez. Accroche-toi, tu vas kiffer 🙂

On y fait quoi dis donc dans le Forez ?

Kayak et Pique Nique sur les bords de la Loire

Notre semaine dans le département de la Loire a commencé très très fort puisqu’on est arrivé à midi et on a commencé avec un panier de produits locaux concoctés par l’Atelier de Claire. Exclusivement composé de produits locaux, c’était fameux. Au menu, on a eu de la Fourme de MontBrison, un fromage du coin fondu sur du pain, du patia (une spécialité à base pommes de terre, du filet mignon et on a arrosé tout ça avec un Côtes du Forez. Ça plante le décor non? En tous cas, pour nous ça l’a planté, on savait que sur la semaine on allait se régaler, mais aussi grossir comme jamais !!

Autre astuce, ce que tu peux faire, c’est manger sur les bords de la Loire à la base nautique de Saint-Just Saint-Rambert, point depuis lequel tu peux ensuite récupérer ton kayak et facilement défier les Gorges de la Loire.

Tu fais ensuite quelques kilomètres en camion en amont des Gorges de la Loire pour rejoindre le point de départ. Nous, on a été accompagné et briefé par Cyril, un éducateur sportif de la base et hop on s’est jeté dans les rapides. Car oui, il y a des rapides dans la Loire en cette période. Adeline s’est liquéfiée… Moi j’ai adoré, d’autant que ça te permet d’accéder à des coins inaccessibles autrement. La croisière sur la Loire

La croisière sur la Loire

On te propose de filer sur Saint-Victor sur Loire pour faire une croisière dans les Gorges sur un bateau électrique, le Grangent. 1 h en bateau dans les gorges c’est vraiment pas mal, car, là encore tu as des points de vue vraiment jolis, notamment sur le château d’Essalois. Ça coute 11 €/personne et selon nous, c’est pas volé. D’avril à octobre, le Grangent offre aussi la possibilité de croisières repas le midi.

Une nuit insolite, la découverte des Hautes Chaumes 

On a passé une nuit dans une roulotte chez Francis à L’Archipel du Forez, petit coin de paradis situé dans le village de Essertines en Châtelneuf. Plus qu’un hébergement insolite c’est carrément une expérience. A l’Archipel du Forez, tu as le choix de dormir dans une roulotte, une cabane en bois perchée, un pod ou un gîte de 15 places.

Francis, c’est un type passionnant, peut-être parce qu’il semble passionné. Il a fait le tour du monde 2 fois avec ses enfants, il fait tout de ses mains, depuis les cabanes où il t’héberge jusqu’au miel et aux confitures du p’tit dej. Il nous a même indiqué et accompagné jusqu’à un point de vue incroyable depuis lequel on a admiré le coucher de soleil. On a passé une nuit et une soirée inoubliable dans la roulotte grâce au travail de Francis, mais également à celui du couple qui nous a nourris 😉

Le couple en question tient la Pause Marolaise, un bistrot Forezien, traiteur, biscuiterie, salon de thé…  hors norme qui confectionne des plats sur mesure avec des produits locaux de qualité et qui répond à toute sorte de demandes. Nous, on a autant adoré le concept que la nourriture.  D’ailleurs si tu passes par eux pour manger à la roulotte (car la livraison est possible dans le Forez et ouais), goûte le Sarasson. C’est grosso modo une sauce creamy deluxe en vraiment deluxe 😉 Hallucinant comme c’est bon 🙂

Maintenant que tu as bien dormi et bien mangé, tu vas filer te dépenser en pleine nature. On ne veut pas être tenus pour responsables de ton embonpoint nous ! Tu files donc vers un incontournable dans le Forez : Les Hautes Chaumes. À la frontière du Puy-de-Dôme et du paradis, ce coin de terre jonché de Landes et de reliefs est époustouflant. Si tu as le temps, on te conseille de te faire une randonnée dans le coin, c’est sublime. On se l’est interdit de notre côté, il faisait 35 degrés à l’ombre !

Pour une p’tite fringale ou surtout un gros creux, arrête-toi à L’Auberge de Garnier au sommet des Monts du Forez. L’auberge est située dans une vieille Jaseriez sur les Hautes Chaumes, c’est à dire une bâtisse qui servait autrefois à l’agriculture et plus précisément ue ancienne ferme d’estive typique des Hautes Chaumes. Ca lui donne un charme fou. Mais attends c’est pas tout, la vue depuis le resto est à couper le souffle, tu domines le Forez depuis ce point.

Mais parlons peu parlons bien, qu’est-ce qu’on y mange à l’auberge? Que des produits frais, locaux, cuisinés sur place et de très grande qualité. Au menu, on a eu charcuterie, patia (un petit plat typique très léger à base de pomme de terre et de crème) salade, fromage et dessert. Regarde les photos, j’aurai plus besoin de t’expliquer que c’est l’opulence au niveau des doses. Et l’opulence c’est accessible dans la Loire. Pour un menu complet hors boissons, c’est 21 €/personne autrement dit, peanuts pour la prestation. 

Le vin ok mais la bière? Atelier biérologie, les Monts du Forez et autres sites emblématiques

Tu en veux encore ??? OUAAAAAIIISSSS. Ok, on en a gardé sous le coude et si tu veux encore une dose d’effet WOW, on te propose plusieurs pistes :

  • En juillet et août, on te conseille d’aller visiter le Château de Couzan. Impressionnant château médiéval, il vaut le détour. On te précise les dates, car on s’y est rendu en semaine en juin et comme des bananes on ne savait pas que c’était fermé. On a pu observer le château depuis l’extérieur, mais ça laisse un goût d’amertume quand même. Profites-en pour nous 😉 

  • Autre possibilité, tu peux filer sur les orgues basaltiques de Palogneux. À 10 minutes du Château de Couzan, le site n’est pas époustouflant, mais observer les roches volcaniques qui ont cristallisées en forme géométrique c’est quand même sympa. Ça fait penser à la chaussée des géants en Irlande en moins grand et forcément moins fréquenté. Et ça, c’est pas mal, car ils sont relous ces touristes… Dixit les touristes permanents 😉

  • Enfin, moins nature, mais sommes toutes très rafraichissant, on te propose d’aller au pied du château, à Sail sous Couzan. Tu peux te payer un Atelier biérologie à la brasserie La Canaille. Un jeune couple dynamique pilote la brasserie. M brasse et madame s’occupe des relations commerciales et des visites. Ils font un beau duo de passionnés. On a déjà fait plusieurs visites de brasseries, mais là c’est autre chose. On a eu droit à une véritable découverte du travail de brasseur et des produits utilisés. On a même goûté les différents types de malt. D’ailleurs, il y en a un goût « fumé » et t’as vraiment l’impression de gouter une knacki. Bière Knacki t’en veux ? Pas mal l’idée, t’as la boisson et l’apéro en un seul coup 😉 Une fois la visite de la brasserie effectuée, on passe à la dégustation de plusieurs bières créées dans la brasserie et c’est un super moment. Dégustation autour de la table avec petit apéro de produits locaux. On y est resté deux heures et c’était hyper sympa. On le recommande vraiment à tous les amateurs de bière.  

Petit conseil, pense à réserver pour la visite de la brasserie et sache que tu peux également te contenter de boire un coup, la brasserie fait bar.  Servi à la source comme on dit 😉

Pour manger dans le coin, on conseille de faire environ 50 mètres et de manger direct au resto Les Sires de Semur à Sail sur Couzan. Un resto qui ne  paye pas de mine de l’extérieur et pourtant c’est un pur régal ! Encore des personnes qui aiment travailler correctement. Moi Tony je remercie particulièrement le chef pour sa joue de bœuf en sauce du Forez… C’était dingue !

Les villages de caractères et la chambre d’hôtes Le Rezinet

Si tu cherches une chambre d’hôtes et une table dans le secteur de Montbrison, file sans aucun doute à Le Rezinet à Marcilly le Châtel. Tu sais, c’est ce genre d’adresse où l’harmonie et la légèreté sont emballées dans juste ce qu’il faut de professionnalisme pour passer un séjour exceptionnel. Gauthier est le maître des lieux. Il est excellent cuisinier, on pensait même qu’il l’était de formation. On y a mangé le meilleur gratin dauphinois de notre vie, on l’a surnommé « Le Gratin de l’amour ».

Après le repas, la chambre !! Wow, quelle prestation encore ! C’est impeccable, décoré avec goût et grand soin et la literie est de qualité ! Voilà on a eu un vrai coup de cœur pour cette chambre d’hôtes plongée dans un décor sublime.

En effet, les jardins sont magnifiques ! Le saule pleureur et le châtaignier dorment au pied de l’étang où les canards semblent heureux. À la fin de notre séjour dans la chambre d’hôtes, avec Adeline, on a décidé que, quand on sera grand, on veut la même maison que Gauthier qui est, il faut le dire… ADORABLE 🙂 

Depuis Le Rezinet, on a rayonné sur le secteur de Montbrison pour découvrir le Forez sous l’angle de ses villages de caractère et de ceux avoisinants.

  • Le Vieil Ecotay. À côté du village d’Ecotay l’Olme, le vieil Ecotay est juste hyper mignon. Au-delà de son attrait historique, le vieil Ecotay a été un haut lieu de la Seigneurie médiévale du Forez. Ce village a été un véritable coup de cœur pour nous.

  • La visite du village de Champdieu est sympa également. Village médiéval du XIe siècle, son église est incontournable.

  • Sauvain:  Tout petit village fortifié, il se visite très rapidement, mais tu peux décider d’y passer plus de temps pour visiter son musée de la Fourme. On te connait hein ! 😉 Nous c’était fermé quand on y est allé 🙁
  • Saint Étienne le Molard : Ce village est surtout connu pour la Bâtie d’Urfé, un édifice de la renaissance époustouflant qui vaut vraiment le détour. La Bâtie accueille une multitude de manifestations culturelles, dont un festival de musique. Exploiter ce cadre pour donner des concerts c’est parfait comme concept, sauf quand tu dois prendre la Bâtie d’Urfé en photo. Si on connait bien l’édifice, on connait moins ses jardins. Adeline en est tombée sous le charme ! À 37 degrés à l’ombre, on a quand même fait un shooting photo de 45 minutes. C’est pour dire à quel point elle a aimé 😉 Du coup, on dit un grand Bravo à Christian Lyonnet le jardinier!

Si tu souhaites une alternative pour manger, alors on te conseille sans aucun doute le resto l’Apicius à Montbrison. Encore une adresse de folie. On n’est pas sur de la cuisine traditionnelle, mais plutôt créative et gourmande et uniquement composée de très bons produits. On s’est vraiment régalé dans ce resto, on te le recommande vivement.

Dis donc, avec toutes les adresses qu’on te suggère, on risque de se rendre coupable d’une prise de poids incontrôlée… Pour prévenir ça, approuve et signe la mention suivante : « On met les voiles décline toute responsabilité en cas de prise de poids durant votre séjour dans le Forez » !

 Et le Roannais on en parle ?

Avant de découvrir le Forez et le Roannais, on s’est dit qu’on ferait un classement entre ces deux territoires, mais, finalement, on en a été incapable. On a vécu des expériences différentes, mais autant d’émotions s’en sont dégagées. Bref, on a adoré le Roannais parce que…

Les grands paysages sont à tomber 🙂

Il n’y a qu’à voir, on a commencé très très très très très très très très très très très très très très très fort avec le Pet d’âne de Dancé. Cet endroit offre une vue époustouflante sur le plus grand méandre de la Loire (rien que ça), sur les monts du Lyonnais et sur la plaine du Forez . On y est resté un long moment. Tu as aussi la possibilité de te faire une balade dans le bois de Cierve qui est juste en contrebas du point de vue 🙂 

On te propose aussi de voir encore un très très très très très très très très très très très très très très très très beau site, celui du château de la Roche. Ce château du 13e siècle construit par Girard de la Roche servait à l’origine de point de péage féodal et de lieu de surveillance de la Loire. Au fil de maintes et maintes péripéties son architecture s’est modifiée pour offrir ce qu’il est aujourd’hui, un sublime château 🙂 On en a fait sa visite guidée et on te la conseille vraiment, car elle est théâtralisée… On ne veut pas te spoiler l’affaire alors on ne t’en dit pas plus, mais ça vaut le coup 🙂 

Les Tourbières du plateau de la Verrerie sont également à voir. Situé sur les Monts de la Madelaine, ce site offre la possibilité de balades sur les passerelles aménagées, un beau point de vue sur le département de la Loire et celui de l’Allier, mais surtout, tu pourras peut-être croiser des petites biquettes hyper trop choux, mais coquines… Certaines ont niaqué les fesses d’Adeline, piètre diversion pendant qu’une autre tentait de nous dérober l’appareil photo #histoirevraie 😉

Tu peux aussi faire un arrêt pour découvrir les barrages de Renaison. Au-delà de l’indéniable atout esthétique des deux barrages, ces édifices permettent d’alimenter Roanne et la plaine Roannaise en eau potable. C’est quelque chose quand même. Et maintenant que tu sais ça, ne pisse pas dedans hein, les Roannais comptent sur toi 😉

On a eu un petit coup de cœur aussi pour le Château des Cornes d’Urfé situé à Champoly. Construit entre le XII et XVI siècle par la famille d’Urfé, il avait vocation à permettre la surveillance des villages voisins et, notamment celui de Saint-Just en Chevalet. Il y a vraiment une dimension immersive quand tu es au sommet du donjon et que tu aperçois les châteaux voisins qu’il fallait surveiller autrefois… C’est prenant comme site et en plus, il offre une vue imprenable sur le Forez-Roannais, le Bourbonnais et l’Auvergne 🙂

Enfin, on te propose de terminer en fraicheur avec la cascade de Corbillon à Champoly. Il te faudra faire une petite marche de 10 minutes pour atteindre cette petite cascade qui n’a rien de surprenant, mais qui se trouve dans un très joli cadre rafraichissant, surtout lorsque les températures dépassent les 30 degrés… ce qui a été le cas pour nous. Petit conseil, il te faut des chaussures de marche pour y aller 😉

Les villages de caractère ont beaucoup de caractère

Ah oui, ils en ont vraiment du caractère ces villages et pour preuve, voici une sélection pas dégueu de ce qu’on a visité.

On commence par notre chouchou, élu number one de notre cœur, car il est hyper trop mignon… Le village du Crozet. Un village médiéval qui renferme des maisons du XII, XV et XVI siècles qu’il ne faut pas louper. Superbement bien restauré, le village est ornementé avec goût par les habitants qui l’habitent. On y a passé deux jours formidables, hors du temps. Si tu décides de t’y rendre, ne passe pas à côté de son donjon qui offre une vue déconcertante sur la plaine Roannaise et si tu souhaites y dormir, pousse un peu la lecture plus loin dans cet article, car on a l’adresse qu’il te faut 😉 

Le village de Saint-Jean Saint-Maurice n’est pas en reste et mérite largement le détour. Ce village abrite des vestiges du XIII siècle et d’autres, plus anciens, encore. En effet, il a même été un poste défensif stratégique préhistorique sur les gorges de la Loire qu’il domine majestueusement. On te conseille d’ailleurs de grimper sur le donjon pour admirer la vue sur le village et sur les Gorges, c’est à couper le souffle. Tu as vu, ça te coupe souvent le souffle dans la Loire, fais attention à ne pas t’étouffer 😉   

Enfin, tu peux découvrir Charlieu et son patrimoine. Entre ses maisons à pans de bois, ses maisons en pierre et son Abbaye bénédictine, Charlieu promet un vrai bond dans l’histoire. Si en venant ou en partant de Charlieu tu passes devant l’église de la Bénisson-Dieu, arrête-toi quelques minutes pour la découvrir, elle est sublime 🙂

Les activités sont variées et parfois même déjantées

Attention, si tu aimes les vacances animées et un peu sportives tu vas vouloir réserver illico ton séjour dans la Loire. On t’aura prévenu !

Au menu, on te propose pour commencer une initiation à l’aviron sur la Loire. On a fait ça avec Eric de la base d’aviron de Cordelle et ça s’est super bien passé. L’aviron offre des sensations surprenantes. Naïvement je pensais que c’était du kayak en plus « j’me la pète », du genre : « Ouais en kayak les mecs ils visent pas assez haut, ils rament d’un côté puis de l’autre et avancent face à eux… Nous, les gars, on va faire plus sophistiqué et on va aller en marche arrière avec les deux rames en même temps… » Tu vois le genre, relou quoi. Eh en fait non, la réponse c’est que le kayak et l’aviron c’est tout à fait différent. L’aviron offre une meilleure glisse sur l’eau, une plus grande vitesse et un enjeu plus fort… C’est pas très stable. J’ai adoré. En plus, une initiation pareille sur la Loire, au pied du Château de la Roche, c’est un gros kiff. 🙂 

Eric ne propose pas seulement de l’aviron, mais aussi du kayak, du tir à l’arc et d’autres activités. N’hésite pas à filer sur son site 🙂

Plus soft et très agréable, tu as la possibilité de faire une petite croisière sympatoche au départ de Briennon sur le canal qui joint Roanne à Digon. Tu embarques sur l’infatigable, un bateau de la compagnie Les marins d’eau douce pour une croisière d’environ 1 h 45. La balade est agrémentée des commentaires et infos qui vont bien. Pour nous, ça a été un vrai moment de détente et de beaux paysages. Pour vivre cette expérience, il faut compter 10 €/personne. Tu as également la possibilité de reserver une croisière repas, mais ça, on ne l’a pas testé 😉 

Enfin, la plus spectaculaire des activités de notre séjour est là, on a fait un tour d’ULM au-dessus de la Loire. On monte à bord de deux pendulaires avec aux commandes Jean Marc et Frédéric de chez Wing Over et voilà qu’on survole les Gorges de la Loire, Roanne et tous les alentours. On a bien balisé au départ, d’autant qu’on n’avait pas encore goûté toutes les spécialités du coin… C’est con de mourir avant quand même. Si on a bien flippé, on a surtout adoré la sensation de voler au-dessus de si beaux paysages. C’était fou 🙂

On fait un gros clin d’œil à nos deux pilotes qui, en plus de se débrouiller super bien en l’air, sont vraiment hyper sympas. Enfin, petite info qui fait plaisir, on dirait que les bougres ont essayé de démocratiser les balades dans les airs, les prix d’un baptême de l’air débutent à 35 euros/personne. C’est plus qu’accessible non ?

Tu manges et tu dors dans des endroits incroyables, voire insolites

On est hyper content, car il semble que les gens travaillent très bien dans la Loire. On a encore des belles adresses à te filer, c’est un plaisir pour nous, car on est sur que tu passeras un beau séjour en suivant nos recommandations 🙂

Par exemple, si tu passes la nuit au Crozet, tu dois absolument aller dormir à la Maison Dauphin chez Anny et Alain. Leur maison du XVI siècle abrite leur chambre d’hôtes et un charmant jardin. Tous les deux te reçoivent très très très chaleureusement. Anny te sert l

e repas (et ne le loupe surtout pas tu ferais la connerie de ta vie elle cuisine hyper bien) et Alain te fait le service et te raconte tout un tas de choses intéressantes sur le village et son histoire. La chambre, sous les toits de la bâtisse, est très charmante et très bien équipée. Ici, tout est qualité. Et petite cerise sur le gros gâteau, la prestation c’est 65 €/nuit… C’est fou non ? 

Pour te signifier à quel point ce couple est hyper chou, Adeline avait oublié un habit chez eux. Ni une ni deux, Anny s’est renseignée sur notre programme, elle a repéré notre resto du midi. Elle a fait une heure de route pour ramener l’habit en question avant qu’on y arrive. Vraiment si c’est pas adorable ça. Anny, on profite de ce billet pour te faire un kissou 😉 Merci beaucoup.

Autre style d’hébergement, une cabane perchée dans les arbres ça te dit? Si c’est le cas, celles du Domaine des grands cèdres à Cordelle sont extra. Nous on a eu la chance de tester le summum, c’est-à-dire LA cabane perchée avec un spa sur la terrasse. C’est pas la classe ça ? En tous cas, nous on a adoré et crois nous, le spa c’est une réelle plus value. Ici la nuit est à 230 €.

Si l’esprit cabane te tente, mais que le spa tu peux t’en passer sache qu’ils ont d’autres cabanes toutes aussi belles, mais sans spa et donc forcément moins chères. Avec ou sans spa, toutes offrent un accès à une piscine chauffée et toutes sont dans le cadre sublime du domaine des grands cèdres 🙂 

Enfin et pas des moindres, tu as la possibilité de séjourner à la chambre d’hôtes La Champolynoise à Champoly. Si tu aimes les belles prestations qui conservent toutefois un esprit décontracté, viens ici. La maison en façade bois est sublime, à l’image de l’intérieur qui est subtilement décoré.

On a passé le portail en disant : « Waouh, elle est jolie cette maison ! ». On a ensuite passé le pas de la porte en disant : » waouh, c’est joli aussi à l’intérieur ! ». Et vous savez ce que c’est le plus beau dans tout ça ? C’est que cette chambre d’hôtes c’est encore le travail d’un jeune couple très doué. Sandra décore la maison que son mari construit. Mais attention, ce n’est pas n’importe quel type de maison. Ce sont des maisons passives construites de telle façon qu’elles ne consomment que très peu d’énergie. On insiste sur la présentation de leur travail, car on sent dans tous les détails qu’à l’image des autres prestataires, ce couple adorable a la volonté de fournir un travail de qualité. On recommande vraiment cette adresse.

Au niveau des restos, on a testé 2 adresses et attention, elles sont géniales 🙂

On commence par Le bistrot des princes à Saint Alban des Eaux. L’adresse est tenue par deux jeunes, disons de notre âge, la trentaine et wow, les mecs ne déconnent pas. La déco est

 superbe, à l’image de la cuisine qui, des entrées aux desserts est juste délicieuse. C’est créatif et gourmand. On a adoré. Petit conseil pour quand tu seras sur place, ne demande pas de Perrier quand tu y seras, à Saint-Alban les Eaux eh bien devine quoi… Ils ont leur eau 😉  

Enfin, on termine avec Le domaine de la plagnette. Wilfried a racheté le domaine il y a un peu plus d’un an et quand Wilfried prend une affaire, il ne fait pas les choses à moitié. Son créneau c’est la qualité et la chaleur humaine. C’est simple, c’est le genre de type qui, après avoir mangé dans son resto, tu aimerais être son pote. Son adage : « Dans mon resto je veux servir aux gens des plats que je servirai à mes amis ! ». C’est beau non ? En tous cas, c’est vérifié, nous on y a mangé et tout est FOU. On dit bien TOUT. Pour tout te dire, chaque viande est même grillée au feu de bois, c’est la folie. Et pour ne rien gâcher, Wilfried prend le temps de passer auprès de chaque table pour rencontrer ses hôtes et s’assurer que tout va bien pour eux. Si tu souhaites y manger, pense à réserver. 😉 

Pour t’aider un peu à te repérer dans le département et pour la préparation de ton séjour, voici une carte interactive sur le département de la Loire et tout ce qu’on y a fait 😉

En parlant de grands espaces au début de cet article, tu pensais certainement à des destinations montagneuses bien connues comme le Jura, les Pyrénées ou les Alpes, non ? Quoi qu’il en soit, nous on ne pensait pas trouver de si grands paysages dans le département de la Loire. On a été bluffé et c’est pour ça qu’on t’a fait cette comparaison avec les chaines montagneuses. Au final, on a testé la Loire, on en est véritablement tombé amoureux et on peut dire : « Y a pas que les Alpes ». C’est en fait une petite taquinerie humoristique du site Loire Tourisme à ses voisins. Sur le site Y a pas que les Alpes, tu trouveras d’ailleurs plein de bons tuyaux pour alimenter la préparation de ton séjour. On te conseille aussi d’aller voir le boulot de Loire tourisme, de Loire Forez tourisme et de Le Roannais.

Voilà, on espère que cet article t’aura donné envie de découvrir la Loire, un département qu’on ne savait pas si riche et varié avant de le découvrir.  Et s’il fallait rajouter un argument ultime, un qui outrepasserait la raison pour achever de te convaincre d’y aller, alors on te parlerait de la  Praluline de chez Pralus. C’est juste une tuerie. Une brioche Roannaise aux pralines roses qui ne peut se découvrir qu’en la goutant tellement elle est exquise. Nous, on en est tombé amoureux. Symbole du Roannais et par extension de la Loire, elle est dans notre cœur à jamais. Praluline on t’aime, la Loire aussi 🙂

En bonus, on te laisse visionner nos vidéos sur la Loire avec celle du Roannais en premier lieu. Les autres arrivent plus tard.

 

14 réponses sur “Les grands espaces du département de la Loire: Eh ouais Y’a pas que les Alpes hein ;)”

  1. Eh ben merci pour cette belle déclaration d’amour à mon joli département. A chaque fois que je le survole, je me dis que la Loire c’est quand même canon. Je suis contente que 2 globes trotteurs comme vous aient apprécié. Après c’est sûr qu’on a des arguments contre lesquels on ne peut pas lutter 😉
    Merci pour ce chouette article et pour les photos top comme d’habitude

  2. Merci pour ces magnifiques photos, cette magnifique description du département de la Loire. Vous donnez vraiment envie, votre blog est vraiment beau. Je suis fier qu’Adeline est bien apprécié les jardins de la Bâtie d’Urfé malgré la chaleur…. c’est moi le jardinier.

Laisse nous un commentaire et gagne (peut-être) 1 milliard de dollar ;)