Road trip de 2 semaines dans les Rocheuses canadiennes

L’idée d’un road trip dans les Rocheuses canadiennes m’a toujours fait rêver. Visiter les parcs nationaux de Banff, Jasper ou Yoho et voir ces lieux si connus : le lac Louise, le lac Moraine, le lac Maligne ou Peyto…

Autant d’endroits aux airs de paysages de carte postale qui, je dois dire, étaient même presque mieux en vrai qu’en photo !

Dans cet article, nous avons donc essayé de résumer au mieux notre itinéraire de 2 semaines dans les Rocheuses canadiennes en Alberta et en Colombie-Britannique.

Comment voir des animaux et notamment des ours, les lieux incontournables, les lacs et cascades à faire absolument… Bref, tout ce qu’il faut savoir pour préparer au mieux ce voyage inoubliable dans l’Ouest Canadien !

Sans oublier, en fin d’article, les infos à savoir avant de partir (location de voiture, les pass pour les parcs, les formalités d’entrée dans le pays, etc).

itinéraires 2 Semaines rocheuses canadiennes

Notre road trip dans les Rocheuses canadiennes en Alberta et en Colombie-Britannique

  • Calgary : 2 jours
  • Parc National de Banff : 4 jours
  • Parc National de Jasper : 4 jours
  • Promenade des Glaciers : 2 jours
  • Canmore : 1 jour
  • Parc National de Yoho : 2 jours

Les lieux incontournables dans les Rocheuses canadiennes

  • Banff : Lac Louise, Lac Moraine
  • Jasper : Lac Maligne, Maligne Canyon, la Vallée des Cinq Lacs
  • Yoho : Lac Emerald, Chutes Takakkaw

Lac Louise Alberta

Itinéraire de 2 semaines dans les Rocheuses canadiennes

Jour 1 : Calgary

Il s’agit souvent de la ville d’arrivée lorsque l’on visite les Rocheuses canadiennes, en Alberta. Calgary n’est par exemple située qu’à seulement 1h30 de Banff en voiture.

Si certains préfèrent louer leur voiture à l’aéroport et directement filer en direction des montagnes, d’autres choisissent de passer au moins 24h dans la ville qui a accueilli les Jeux Olympiques d’hiver de 1988 (on peut encore faire du bobsleigh sur la piste des fameux jamaïcains pour 75$!).

Parmi les choses à faire, la fameuse Calgary Tower, célèbre pour sa forme et la vue que l’on a depuis son sommet.

N’oublions pas non plus, pour les amoureux d’architecture, la bibliothèque centrale de Calgary. Une balade dans le centre-ville, à Calgary Downtown est aussi intéressante. Plus d’informations sur le site de l’office du tourisme.

road trip rocheuses canadiennes

Jour 2 à 5 : Parc National de Banff

Le parc national de Banff est l’un des lieux les plus connus dans les Rocheuses canadiennes en Alberta. Et à raison : c’est ici que l’on peut notamment voir les célèbres lacs Louise et Moraine, entre autres.

Voici, en résumé, les lieux à ne manquer sous aucun prétexte.

Les lieux à voir absolument

  • Le Lac Louise

C’est sans aucun doute l’un des lacs les plus connus du Canada. Nous avions entendu parler du Lac Louise avant ce voyage, et il faut avouer qu’il est sublime !

Nous sommes arrivés tôt afin d’en profiter au maximum (et pour se garer facilement). Au final, nous n’avons pas été déçus avec le magnifique reflet des montagnes dans l’eau…

Quelques heures plus tard, le soleil a fait son apparition et la couleur de l’eau s’est véritablement transformée pour devenir turquoise. J’ai aussi plus faire du canoë sur le lac malgré le prix plutôt élevé ! (145$/heure pour les visiteurs qui ne sont pas clients du Fairmont Hotel à côté)

Lac Louise rocheuses canadienne

 

  • Lac Moraine

Comme pour le Lac Louise, le Lac Moraine est d’une beauté incroyable. Je dois même avouer que ce lac est certainement mon préféré de tout notre road trip de 2 semaines dans les Rocheuses canadiennes.

Là aussi, le reflet est splendide au petit matin, avant que la couleur de l’eau évolue à mesure que le soleil monte dans le ciel… Attention toutefois, le parking de ce lac est assez petit et régulièrement complet en plein été. Il est donc préférable de prendre une navette (plus d’infos ici).

Lac Moraine rocheuses canadiennes

Les lieux à voir aussi

Dans le parc national de Banff, vous l’aurez compris, les lieux à voir ne manquent pas ! Que ce soit à proximité de la ville de Banff, mais aussi du côté de Lake Louise et de la Promenade des Glaciers, vous aurez l’embarras du choix.

Citons par exemple les lacs Vermilion, juste à la sortie de la ville de Banff. J’ai adoré le reflet des montagnes dans l’eau…

Non loin de Banff, n’oublions pas le lac Minnewanka. Un lac semi artificiel long de 28 km et où les panoramas sont superbes.

lac minnewanka alberta

Enfin, une balade dans le Canyon Johnston est à faire également. Ce sentier, facile d’accès et bien aménagé permet de marcher dans le canyon au-dessus de la rivière et d’admirer de formidables chutes !

Jour 6 : Promenade des Glaciers

La Promenade des Glaciers est souvent considérée comme l’une des plus belles routes du monde. Et je dois dire que cette réputation est largement méritée. Ici, on en prend plein les yeux : lacs aux couleurs extraordinaires, anciens glaciers, cascades, etc.

Longue d’environ 233 km, la Route 93 relie les villes de Lake Louise à Jasper, et par la même occasion le parc national de Banff au parc national de Jasper dans l’Alberta.

Si vous arrivez et repartez de Calgary, alors vous emprunterez cette route deux fois, à l’aller pour se diriger vers Jasper et au retour pour revenir plus au sud.

Mon conseil ? Prévoir de visiter quelques lieux à l’aller et en garder d’autres pour le retour tant il y a de choses à voir ! Entre le temps de trajet et les arrêts, il va sûrement vous falloir la journée pour parcourir la Promenade des Glaciers.

route des glaciers alberta

De notre côté, nous n’avons malheureusement pas été très chanceux avec une météo maussade à l’aller comme au retour. Cela ne nous a pas empêché, tout de même, d’admirer les magnifiques paysages et d’observer quelques lieux avec des éclaircies !

Les incontournables

À ne pas manquer selon moi, le lac Peyto avec sa couleur bleue incroyable ! Mais aussi les Tangle Falls (chutes Tangle) au bord de la route, qui sont impressionnantes.

Lac Peyto Rocheuses Canadiennes

Les lacs Herbert et Bow peuvent être splendides aussi lorsque les conditions météorologiques sont au rendez-vous. Enfin, le Champ de glace Columbia est assurément une expérience à part.

Ici, vous trouverez une carte pour situer les lieux avec le kilométrage sur la fameuse Icefields Parkway.

Promenade des Glaciers, les lieux à voir depuis Banff vers Jasper

  • Herbert Lake
  • Hector Lake
  • Bow Lake
  • Peyto Lake
  • Mistaya Canyon
  • Champ-de-Glace
  • Tangle Falls
  • Sunwapta Falls
  • Athabasca Falls

Jour 7 à 10 : Parc National de Jasper

Avec Banff, le parc national de Jasper est l’autre site à voir absolument lors de votre voyage dans les Rocheuses canadiennes. Ce dernier se trouve à plus de 230 km de Lake Louise, plus au nord dans l’Alberta.

Dans le parc national de Jasper, les amoureux de la nature y trouveront leur bonheur à coup sûr, avec 11 000 km2 (c’est le plus grand parc des Rocheuses canadiennes). La diversité des endroits à visiter et à voir en font une étape indispensable.

On peut observer, notamment, des lacs majestueux, des cascades ou encore de nombreux animaux (des ours en particulier). Cela, à moins d’une heure de route seulement de la ville de Jasper à chaque fois.

Les lieux à voir absolument à Jasper

  • Maligne Lake avec Spirit Island en bateau

C’est certainement l’une des cartes postales de l’Alberta et des Rocheuses canadiennes. À environ 50 minutes de route de Jasper (sur une route où vous pouvez voir pas mal d’animaux), le lac Maligne est d’une rare beauté.

Pour en profiter pleinement, je vous invite surtout à emprunter la navette qui vous permet d’aller voir la célèbre Spirit Island. Un endroit magique avec le lac, les montagnes en arrière plan et cette petite ile au milieu.

maligne lake spirit island

Un site qui n’est pas accessible par la route ou à pied et que l’on ne peut voir qu’en bateau ou sur une embarcation non motorisée. Durée de la croisière : 2h environ. Tarif : 60 à 80$ environ en fonction des dates.

  • Maligne Canyon

À quelques kilomètres de Jasper, sur la route qui mène au lac Maligne, se trouve le Maligne Canyon.

Un canyon époustouflant, qui atteint à certains endroits près de 50 mètres de profondeur. L’eau qui y passe est d’une incroyable puissance et je dois avouer que ce spectacle est impressionnant.

Le sentier est bien aménagé, et suit le dénivelé avec plusieurs ponts qui sont autant de point de vue sur la rivière. Cerise sur le gâteau : lors de notre venue, nous avons vu deux wapiti mâles sur le parking !

  • Valley of the Five Lakes Trail

La vallée des cinq lacs a été l’un de mes coups de coeur lors de mon séjour à Jasper. Il s’agit en réalité d’une randonnée, une boucle de 4,6 km, qui permet de voir cinq lacs.

Et je dois vous dire que ces cinq lacs sont vraiment somptueux, chacun ayant ses propres caractéristiques. Une balade à faire lorsque le soleil est de la partie, afin que la couleur des lacs soit optimale.

valley of the 5 lake jasper

Les autres lieux à voir

Comme je vous le disais, le parc national de Jasper est vaste. Il y a donc une quantité de choses à voir dans le secteur.

Sur la route qui mène au lac Maligne, citons Medecine Lake. Un joli lac entouré de montagnes, mais dont la forêt avait en grande partie brûlée autour de l’eau lors de notre venue…

À quelques minutes à peine en voiture de Jasper, trois autres lacs sont à voir également. À proximité de la ville, on trouve les lacs Annette et Edith. Ma préférence va au lac Annette, magnifique de sérénité le matin avec son ponton, le reflet et la brume au-dessus de l’eau…

Quelques animaux s’y promènent parfois, non loin, le matin ou le soir… Tout comme vers le fameux Pyramid Lake. Situé quelques kilomètres plus loin, celui-ci est aussi photogénique et connu pour son ponton qui mène à une petite île.

pyramide lake

Voir des animaux à Jasper

À moins que vous n’ayez vraiment pas de chance (ou que vous restiez enfermés), une chose est sûre : vous verrez des animaux à Jasper !

Lors de notre passage de 4 jours et 3 nuits, nous avons vu 10 ours, 3 wapiti mâles et des dizaines de femelles et petits, un élan, des petites marmottes, etc.

Nous avons vu une grande partie de ces animaux lors d’un « wildtour », une sortie spéciale pour observer les animaux. Les avantages ? Le chauffeur/guide connaît parfaitement les lieux et nous emmène là où les animaux peuvent être.

Vous pouvez également voir les animaux lors de vos trajets en voiture. La route qui va au lac Maligne est particulièrement intéressante de ce point de vue, notamment le matin ou en fin de journée.

Jour 11 : Promenade des Glaciers

Pour ce trajet retour sur la Promenade des Glaciers, aussi appelée Icefields Parkway, je vous invite à consulter la partie sur la journée 6, où je détaille les lieux à voir le long de la Route 93.

Si vous avez déjà vu une bonne partie de ces sites, voici quelques lieux supplémentaires à voir, un peu moins connus.

À commencer par deux jolies cascades, accessibles après seulement 10 minutes de marche depuis le parking : les chutes Bridal Veil et les chutes Panther. Les deux sites se situent une douzaine de kilomètres après le champ-de-glace, dans le sens Jasper-Banff.

Ensuite, le lac Abraham mérite visiblement le détour sur une route parallèle, notamment pour ses petites bulles sous la glace (à certaines périodes donc).

Jour 12 : Canmore et ses alentours

Située dans le pays de Kananaskis, Canmore est peut-être moins connue que Banff, Lake Louise ou Jasper, mais elle mérite, à mon sens, d’y passer une journée.

Cette ville se situe à 20 minutes de Banff, juste avant le parc national éponyme. Lors de notre séjour au Canada, nous avons trouvé Canmore vraiment très agréable, avec ses nombreux cafés, ses boutiques et les belles montagnes environnantes.

Ce peut être un bon point de chute pour passer quelques heures en ville avant d’aller explorer d’autres coins plus natures ou même pour y dormir.

Autour de Canmore

  • Lacs Grassi

Les lacs Grassi sont incontournables lorsqu’on visite les alentours de Canmore. Malheureusement pour nous, la route menant aux deux lacs était fermée lors de notre passage.

Nous nous sommes donc contentés de faire quelques photos au Whitemans Pond, un petit lac de barrage… Après avoir vu un nombre incalculable de chèvres sur la route !

  • Quarry Lake

Non loin de Canmore, une halte est possible également au Quarry Lake. Nous n’avons pas été subjugués par le lac en lui-même, bien que les sommets environnants soient impressionnants.

En réalité, le lieu est plutôt destiné aux familles ou personnes qui souhaiteraient passer un peu de temps avec des tables de pique-nique autour du lac, etc.

À noter qu’ici le parking est payant, avec un forfait de 20€, quel que soit le temps passé sur place. Autant dire que cela ne vaut pas forcément le coup d’y rester juste 1h…

Jour 13 à 14 : Parc National de Yoho

Le parc national de Yoho est parfois délaissé par les voyageurs qui visitent les Rocheuses canadiennes. Pourtant, cela vaut la peine de s’arrêter une à deux journées dans ce parc qui se trouve en Colombie-Britannique, à la frontière de l’Alberta.

Ici, la foule y est moins dense qu’à Banff par exemple, et l’on peut y voir quelques sites remarquables. Pour explorer cette zone, nous avons décidé de loger dans la ville de Golden, à environ 50 minutes à l’ouest du lac Emerald.

Cette petite ville de Colombie-Britannique n’est certes pas la plus séduisante mais on y trouve pas mal de logements (hôtels, motels, airbnb…) et une quantité de services (restaurants, commerces, station service…).

Les lieux à voir absolument

  • Emerald Lake et Natural Bridge

Le lac Emerald est le site à voir absolument dans le parc national de Yoho. Avec sa belle couleur émeraude au soleil et ses montagnes, ce lac est un incontournable.

Même si à mon sens les lacs Louise, Moraine et Maligne sont plus beaux, le lac Emerald est aussi magnifique. Sur place, il est possible de se promener autour du lac mais aussi de faire du canoë sur l’eau.

À noter qu’il existe un sympathique restaurant au bord du lac Emerald, où nous avons passé un bon moment avec une vue splendide !

Natural Bridge, un lieu étonnant

Sur le chemin menant à Emerald Lake, une pause s’impose au Natural Bridge. Ce site doit son nom à la roche qui forme naturellement « un pont » (où l’on ne monte évidemment pas) au-dessus des eaux tumultueuses.

Une curiosité facile à voir puisqu’elle se trouve à quelques pas du parking seulement. En revanche, ne soyez pas étonné si la couleur de l’eau ne correspond pas aux photos sur google images.

En effet, en fonction de la météo, de la période ou s’il y a eu de la pluie les jours précédents par exemple, la rivière peut être plus ou moins claire. Pour notre part, l’eau était plutôt foncée, vers le marron…

  • Takakkaw Falls

À mon sens, Takakkaw Falls est l’autre lieu à voir absolument dans le parc national de Yoho. Ces chutes, hautes de plus de 300 m, sont vraiment impressionnantes.

Je dois avouer que nous n’avions pas été impressionnés par les photos avant d’y aller. Mais sur place, c’est tout autre chose… Les chutes Takakkaw dégagent une réelle puissance qui nous ont laissé sans voix ! (n’oubliez pas que le débit sera plus important en été qu’aux autres périodes).

Pour en apprécier totalement la beauté, nous vous conseillons de faire plusieurs arrêts. D’abord à quelques centaines de mètres, sur la route, afin d’avoir une vue d’ensemble des Takakkaw Falls.

takakkaw falls yoho

Puis de plus près, après 15 minutes de marche environ, afin de s’en approcher et de prendre toute la mesure de ces fameuses chutes de Colombie-Britannique.

Pour ne rien gâcher, la route qui mène aux chutes est splendide, entre forêt, rivière et sommets ultra-photogénique.

Si vous avez plus de temps au parc national de Yoho

  • Lac O’Hara

Dans le parc national de Yoho, le secteur du Lac O’Hara est réputé pour ses paysages saisissants et sa belle nature. Nous n’avons malheureusement pas pu y aller car nous avons appris sur place que l’on s’y rend par l’intermédiaire d’une navette.

Le site étant protégé et préservé, les parcs canadiens ont donc mis en place un système de navette, avec un nombre de places limitées. Celles-ci se réservent plusieurs semaines à l’avance… C’est donc une visite qui s’anticipe !

Plus d’informations sur le site de Parcs Canada.

  • Wapta Falls

Des chutes qui ont l’air aussi très impressionnantes ! Pour y accéder, il faudra parcourir un peu plus de 4,6 km aller-retour avec un léger dénivelé.

D’une manière générale, pour voir les possibilités de courtes balades ou de plus longues randonnées dans le parc national de Yoho, le site de Parcs Canada est assez bien fait et donne pas mal d’indications.

Jour 15 : Calgary

C’est la fin de ce road trip dans les Rocheuses canadiennes ! En fonction de l’horaire de votre vol, vous pourrez ainsi déambuler dans la ville.

De notre côté, nous étions à Calgary pendant le Stampede, en juillet, qui se vante d’être le plus « grand spectacle en extérieur au monde ».

On assiste à toutes sortes de shows : rodéo, concerts, spectacles variés, parcours sportifs avec des chiens, démonstrations des premières nations, etc. Et pancakes offerts le matin !

rocheuses canadiennes Vermillion lake

Road trip dans les Rocheuses canadiennes : les choses à savoir

Combien de jours pour ce road trip dans les Rocheuses canadiennes ?

Pour cet itinéraire dans les Rocheuses canadiennes, je vous conseille de prévoir au moins deux semaines. Entre les lieux à voir, qui sont nombreux, et les temps de trajets, le temps passe assez vite !

Si vous prévoyez de faire pas mal de randonnées ou de réaliser des trajets à vélo lors de ce voyage, alors il sera préférable de prévoir au moins 3 semaines dans ce cas.

rocheuses canadiennes jasper

Où dormir pour un voyage dans les Rocheuses canadiennes ?

Vous vous demandez où dormir lors de ce road-trip en Alberta et en Colombie-Britannique ? Tout dépend de votre manière de voyager.

  • Si vous voyagez en van, camping-car ou avec une tente

En été, les possibilités de dormir un peu « n’importe où » sont assez limitées… Ainsi, si vous optez pour un road trip en mode van ou camping-car, je vous conseille plutôt les campings.

Il y en a de nombreux dans les parcs (Banff, Jasper, Yoho) ou sur la Promenade des Glaciers. En revanche, méfiez-vous : les places sont limitées et il vaut mieux réserver en avance !

Si vous voyagez avec une tente, les possibilités seront plus nombreuses puisque vous pourrez aussi opter plus facilement pour les campings de type « premier arrivé, premier servi ». Ceux-ci sont intéressants puisqu’ils sont souvent plus reculés et plus sauvages, au coeur de la nature !

Les campings dans les parcs nationaux. Il est possible de réserver directement sur le site :

  • Si vous voyagez avec une voiture

Lors de votre road trip dans les Rocheuses canadiennes, plusieurs options s’offrent à vous si vous voyagez en voiture.

Ainsi, vous pouvez opter pour des hôtels, lodges, motels ou airbnb. Les villes de Banff et Canmore sont intéressantes pour visiter le parc national de Banff.

Pour le parc national de Yoho, la ville de Field est idéalement située mais possède peu d’hébergements. Un peu plus loin, on trouve pas mal de logements à Golden.

Concernant le parc national de Jasper, l’idéal est tout simplement de dormir à Jasper !

Sur la Route 93 qui relie Lake Louise à Jasper, les logements sont assez peu nombreux. Voici la liste des hébergements sur la Promenade des Glaciers.

Maligne lake spirit island jasper

Le pass pour les parcs nationaux du Canada

Dans votre budget pour cet itinéraire dans les Rocheuses canadiennes, n’oubliez pas le Pass pour les parcs nationaux du Canada.

Si comme nous vous restez 2 semaines en Alberta et en Colombie-Britannique, alors je vous conseille de prendre le Pass annuel. Pour 2 adultes et un enfant, nous avons opté pour le Pass famille (jusqu’à 7 personnes par véhicule) pour le prix de 145,25$.

Le Pass est rentabilité en 7 jours à peine. Sinon, le tarif est de 72,25€ par adulte, 61,75$ pour les plus de 65 ans et gratuit pour les 17 ans et moins.

Avec ce Pass, vous pouvez entrer les différents parcs nationaux qui se trouvent dans les Rocheuses canadiennes, que ce soit à Banff, Jasper ou Yoho. À noter que vous pouvez le commander en ligne, en avance.

Mais aussi l’acheter directement sur place juste avant de pénétrer dans le parc, comme on peut le faire lors d’un passage de péage. La carte est valable 12 mois à partir de la date d’achat.

La conduite à tenir vis à vis des animaux

Vous l’aurez compris, il est fort probable que vous croisiez des animaux lors de ce voyage au Canada.

Plusieurs éléments sont ainsi à prendre en compte pour votre sécurité et celles des animaux. Lors des randonnées, il est conseillé par exemple de se munir d’un « bear spray », un spray pour se défendre face aux ours.

Toujours à propos des ours, il est aussi conseillé de parler fort, de rester en groupe et de rester à distance si vous voyez un animal. Certains se promènent avec des clochettes sur le sac afin de se signaler.

Avant votre voyage, je vous suggère de consulter ce petit manuel concocté par Parcs Canada. Sur place, vous trouverez également plusieurs consignes et conseils sur des dépliants et des panneaux.

Quelle compagnie aérienne choisir ?

Tout dépend du lieu de départ et d’arrivée. Comme je vous le disais, Calgary est la ville la mieux située pour explorer les Rocheuses au Canada. Mais il est possible aussi d’arriver à Edmonton, plus au nord.

Ou éventuellement à Vancouver si vous partez dans l’optique d’un plus grand road trip entre Colombie-Britannique et Alberta.

Quoi qu’il en soit, je vous conseille donc d’utiliser un comparateur de prix tel que Liligo. En fonction des dates choisies et du nombre de passagers, le site affiche plusieurs informations pour aider à faire votre choix parmi les différentes compagnies.

En premier lieu le prix, mais aussi la durée du vol, le nombre d’escales ou encore les horaires, etc. Intéressant lorsque l’on aime bien tout comparer avant d’acheter comme nous !

Louer une voiture, un van ou un camping-car

Vous désirez louer une voiture en vue de cet incroyable voyage ? Comme pour l’avion, je vous conseille de vous diriger vers un comparateur comme Liligo.

De la même manière, vous pourrez indiquer vos dates de voyage, le lieu de prise en charge du véhicule (aéroport ou en ville), l’âge du conducteur, etc.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à faire votre choix en fonction du prix, des options (kilométrages illimité ou non) et des modèles de voiture.

Si vous souhaitez louer un van ou camping-car, plusieurs options s’offrent à vous. Les loueurs spécialisés dans le domaine ou encore les particuliers. C’est cette dernière option que nous avons choisi avec un choix plus vaste et des prix plus attractifs sur outdoorsy.

Le site est assez bien fait, vous pouvez mettre le lieu de location, le type de véhicule que vous souhaitez louer… Pour le prix, pensez qu’au tarif affiché s’ajoute ensuite divers frais (assurance…) et qu’il peut donc grimper davantage au final.

camping car rocheuses canadiennes

Les formalités pour entrer au Canada

Pour votre voyage au Canada, n’oubliez pas qu’il y a plusieurs formalités à remplir avant d’entrer sur le territoire.

À commencer par votre passeport évidemment, encore valide. Ensuite, deux documents sont aussi indispensables.

D’abord, l’Autorisation de Voyage Electronique (AVE), que l’on doit remplir en ligne et qui coûte 7$. Les informations pour l’obtenir sont sur ce site.

Puis, depuis le Covid, un autre document est essentiel avec l’ArriveCan. Une application que l’on doit télécharger sur son téléphone et sur laquelle on doit remplir des informations.

Cet article sur le road trip dans les Rocheuses se termine. Si vous prévoyez de visiter d’autres lieux dans l’Ouest Canadien lors de votre voyage, je vous invite à consulter mes articles sur les choses à faire à Vancouver.

Enfin, pour ceux qui adorent le Canada, retrouvez aussi tous mes articles sur le Québec en été ou en hiver.

Laisser un commentaire (Ça fait toujours plaisir!)